La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 869,99
    +611,67 (+1,79 %)
     
  • Nasdaq

    15 082,59
    +185,74 (+1,25 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,1751
    +0,0055 (+0,47 %)
     
  • HANG SENG

    24 510,98
    +289,44 (+1,19 %)
     
  • BTC-EUR

    38 196,73
    +1 127,77 (+3,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 125,65
    +16,73 (+1,51 %)
     
  • S&P 500

    4 464,29
    +68,65 (+1,56 %)
     

Le télescope spatial Hubble a découvert de la vapeur d'eau sur Ganymède, la lune de Jupiter

·1 min de lecture

Des astronomes ont découvert pour la première fois des traces de vapeur d'eau dans l'atmosphère de Ganymède, une lune de Jupiter. La plus grande lune du système solaire, est recouverte d'une croûte glacée. Les scientifiques pensent que Ganymède pourrait avoir un océan liquide à 160 km sous sa surface, et qu'un tel océan pourrait accueillir une vie aquatique extraterrestre.

Lundi 26 juillet, la NASA a annoncé qu'en examinant les données recueillies au cours des deux dernières décennies par le télescope spatial Hubble, les chercheurs avaient découvert des preuves de la présence de vapeur d'eau dans la fine atmosphère de la lune de Jupiter. Cette eau ne provient probablement pas de l'océan souterrain, cependant. Il s'agit plutôt de glace qui se vaporise à la surface de la lune.

À lire aussi — Cette magnifique vidéo de la NASA vous fait survoler Jupiter et sa lune Ganymède

Même si elle ne dit pas grand-chose sur le potentiel de la lune pour la vie extraterrestre, cette vapeur d'eau permet aux scientifiques de mieux comprendre l'atmosphère de Ganymède. Auparavant, ils savaient seulement qu'elle contenait de l'oxygène. "Jusqu'à présent, seul l'oxygène moléculaire avait été observé", a déclaré à la NASA Lorenz Roth, de l'Institut royal de technologie KTH de Stockholm, en Suède, qui a dirigé l'équipe ayant trouvé la vapeur. "Cela est produit lorsque des particules chargées érodent la surface de la glace."

Les recherches et les ensembles de données ont été publiés dans la revue Nature Astronomy (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

En Chine, un nouveau champ de silos à missiles nucléaires révélé par des images satellites
'À quelques mutations près', le Covid-19 pourrait échapper aux vaccins, selon l'autorité sanitaire américaine
La Chine développe un laser pour améliorer la vitesse de ses armes hypersoniques
Les personnes vaccinées peuvent aussi propager le variant Delta, selon l'autorité sanitaire américaine
Instagram va rendre 'privé' les comptes des utilisateurs de moins de 16 ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles