La bourse ferme dans 24 min
  • CAC 40

    6 172,75
    +3,34 (+0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 967,31
    -11,53 (-0,29 %)
     
  • Dow Jones

    33 706,65
    -93,95 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1919
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    1 732,90
    -11,90 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    50 447,38
    +164,88 (+0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 282,80
    -11,78 (-0,91 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,31
    +0,99 (+1,67 %)
     
  • DAX

    15 237,02
    +2,86 (+0,02 %)
     
  • FTSE 100

    6 894,40
    -21,35 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    13 828,31
    -71,88 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 120,17
    -8,63 (-0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    29 538,73
    -229,33 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    28 453,28
    -245,52 (-0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3743
    +0,0037 (+0,27 %)
     

Le télescope Hubble révèle qu'une exoplanète ressemblant à la Terre aurait régénéré son atmosphère

·1 min de lecture

C'est une découverte surprenante révélée par le télescope spatial Hubble : une exoplanète rocheuse disposerait d'une atmosphère "secondaire", ou régénérée. L'étude des images fournies par Hubble a permis de distinguer une activité volcanique sur cette planète baptisée GJ 1132 b et située à 41 années lumières du système solaire. C'est la première fois qu'une atmosphère secondaire est détectée sur une planète hors du système solaire.

"Nous avons d'abord pensé que ces planètes fortement irradiées étaient assez 'ennuyeuses', car nous pensions qu'elles avaient perdu leur atmosphère", a déclaré Raissa Estrella, co-auteur de l'étude au Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena (Californie), dans une note scientifique publiée par la NASA et l'ESA, l'Agence spatiale européenne. "C'est passionnant, car nous pensons que l'atmosphère que nous voyons aujourd'hui a été régénérée."

À lire aussi — La NASA a découvert une exoplanète qui fait presque la taille de la Terre dans la zone dite 'habitable' de son étoile

La combinaison d'observations directes et de modélisations informatiques ont permis d'établir que cette atmosphère secondaire était constituée d'hydrogène, de cyanure d'hydrogène, de méthane, d'ammoniac et d'une brume d'hydrocarbures, alors que l'atmosphère primaire de GJ 1132 b aurait plutôt été constituée d'hydrogène et d'hélium. Les études des astronomes suggèrent que l'hydrogène initial pourrait avoir été "absorbé" par le manteau de magma en fusion de l'exoplanète. Il serait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce jour où un ingénieur de SpaceX a rampé à l'intérieur d'une fusée en train d'imploser pour sauver l'entreprise
Le mystère de la disparition de l'eau sur Mars enfin résolu ?
Un bébé né d'une mère partiellement vaccinée aurait développé des anticorps contre le Covid-19
Les autotests Covid à faire chez soi validés en France par la HAS
Thomas Pesquet, premier astronaute français à être nommé commandant de bord sur l'ISS