La bourse est fermée

La télévision par la TNT est-elle condamnée à disparaître?

1 / 2

La télévision par la TNT est-elle condamnée à disparaître?

Le président de l'Arcep juge "inéluctable" la fin de la diffusion terrestre de la télévision, et veut récupérer ces fréquences pour les opérateurs télécoms.

"Il est inéluctable que les fréquences TNT basculent du côté des télécoms". Le gendarme des télécoms affiche clairement la couleur. Dans une interview aux Echos, le président de l'Arcep Sébastien Soriano affirme que la diffusion terrestre de la télévision est condamnée. Il demande à ré-allouer aux opérateurs mobiles la bande des 600 mégahertz, aujourd'hui utilisée pour diffuser la télévision numérique terrestre (TNT).

Un quart des Français n'ont que la TNT

A l'appui de cette revendication, le gendarme des télécoms avance plusieurs arguments. D'abord,

"la TNT est en train de s’éroder au profit de modes de diffusion alternatifs comme le satellite, l'ADSL, et bientôt par la fibre. Cette bascule est majeure. Depuis quelques trimestres, la TNT n’est plus le mode privilégié de réception de la télévision".

En effet, selon l'observatoire du CSA, les foyers recevant la télévision via la TNT sont passés de 67% à 50,8% entre 2010 et 2017, Et parmi eux, la moitié dispose en parallèle d'un second mode de réception: ADSL, fibre, satellite... Toutefois, l'autre moitié (23,6% des foyers) reçoit encore la télévision uniquement par la TNT, ce qu'omet de préciser le gendarme des télécoms...

Le prix et la couverture

Autre argument du gendarme des télécoms: "à certains endroits, notamment les zones rurales, on pourrait, par exemple, permettre aux chaînes de passer plus rapidement...

Lire la suite sur BFM Business

Ce contenu peut également vous intéresser :