Marchés français ouverture 6 h 31 min

Face à Netflix, Nicolas de Tavernost espère l'émergence d'un "Airbus de la technologie du streaming"

1 / 2

Face à Netflix, Nicolas de Tavernost espère l'émergence d'un "Airbus de la technologie du streaming"

Face à la puissance les géants du streaming, Netflix en tête, Nicolas de Tavernost veut bousculer les règles. Plutôt que de multiplier les concurrents, mieux vaut regrouper ses forces, affirme donc l'influent patron du groupe M6. "Lorsqu'il y a eu l'explosion de la TNT en 2002, qui a été exploitée en 2005 (…) il y a eu énormément de candidats et malheureusement, on s'est aperçu que cette fragmentation était nuisible" et provoquait "un excès de concurrence, comme souvent en Europe" explique-t-il sur le plateau de Good Morning Business, ce lundi.

"Aujourd'hui, les grands acteurs internationaux sont beaucoup plus costauds que les acteurs européens" poursuit-il, rappelant les très gros groupements intervenus aux Etats-Unis comme le rapprochement entre Fox et Disney. "En France, les règles anti-concentration, les règles de fonctionnement de la concurrence font que les regroupements sont extrêmement difficiles."

Le meilleur exemple est Salto, la plate-forme de streaming commune à TF1, M6 et France Télévisions. "Vous n'imaginez pas les difficultés de fonctionnement que nous avons dans Salto" explique Nicolas de Tavernost. "Nous ne pouvons pas nous parler normalement comme dans un conseil d'administration. Nous avons un cloisonnement parce que c'est le regroupement de trois compétiteurs en France."

Et de critiquer : "On ne reconnait pas aujourd'hui que les marchés ont changé. On n'est plus dans le marché de la télévision, on n'est plus dans...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi