Marchés français ouverture 6 h 55 min
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 839,71
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1727
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    34 841,61
    -2 074,92 (-5,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 010,33
    -53,52 (-5,03 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     

Télétravail : que faire si mes collaborateurs rechignent à revenir au bureau ?

·1 min de lecture

Le 9 juin dernier, l’obligation faite aux entreprises ces derniers mois de laisser un maximum de leur personnel travailler depuis chez eux a été levée par les pouvoirs publics. La vie au bureau est redevenue centrale, avec tout de même une dose hebdomadaire de télétravail à négocier avec les syndicats et les salariés si un accord n’a pas déjà été signé.

Un soulagement pour certains, mais pas forcément pour tous. Nombre de personnes n’ont pas envie de revenir après avoir goûté aux avantages du travail à distance, comme d’éviter la galère des transports en commun ou de pouvoir mieux concilier horaires de travail et vie familiale, par exemple. Certes, les employeurs ont de nouveau la main sur leur organisation interne. Un employé qui refuserait de revenir serait susceptible d’être sanctionné. Mais une attitude rigide de la direction serait sans doute malvenue, au moins jusqu’à cet automne.

D’abord, parce que la crise sanitaire n’est pas totalement derrière nous. Un retour de bâton est toujours possible. Ensuite, parce que tous les motifs de refus ne se valent pas. Souhaiter rester ponctuellement à la maison pour garder un enfant dont la classe est fermée pour cause de Covid ou être inquiet, même vacciné, à l’idée de se retrouver dans des locaux mal ventilés si on souffre d’une pathologie grave sont des raisons plus recevables que de vouloir (discrètement ou non) travailler depuis sa résidence secondaire cet été…

Enfin, parce que les managers auront du mal à imposer le retour au (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Fonction publique : voici à partir de quand l’indemnité de télétravail sera versée
Salaires : au Royaume-Uni, les femmes gagnent 4 fois moins que les hommes dans les conseils d'administration
Télétravail obligatoire, liberté renforcée… les scénarios à l’étude pour septembre en entreprise
Et le mal-être au travail, on en parle ?
Managers, voici comment rester cool... sans vous faire marcher sur les pieds

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles