La bourse ferme dans 34 min
  • CAC 40

    6 218,71
    +53,60 (+0,87 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 980,02
    +39,56 (+1,00 %)
     
  • Dow Jones

    33 992,73
    +171,43 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2032
    -0,0009 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 794,90
    +16,50 (+0,93 %)
     
  • BTC-EUR

    46 699,58
    -412,02 (-0,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 291,89
    +28,93 (+2,29 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,22
    -0,45 (-0,72 %)
     
  • DAX

    15 193,45
    +63,94 (+0,42 %)
     
  • FTSE 100

    6 909,98
    +50,11 (+0,73 %)
     
  • Nasdaq

    13 807,49
    +21,22 (+0,15 %)
     
  • S&P 500

    4 147,54
    +12,60 (+0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3930
    -0,0007 (-0,05 %)
     

Télétravail, confinements... le nombre de dépressions sévères a doublé chez les salariés

·1 min de lecture

Un an après le début de la crise sanitaire, le constat est grave. Parmi les salariés, le taux de dépressions, notamment sévères, a explosé. C'est ce que nous apprend un "baromètre de la santé psychologique des salariés français en période de crise", réalisé par OpinionWay et présenté ce mardi 23 mars*. La détresse psychologique des salariés français reste importante et touche 45% d'entre eux (-5 points par rapport à décembre 2020), dont 20% de détresse psychologique élevée (identique).

Surtout, "le taux de dépression nécessitant un accompagnement chez les salariés explose. Il passe de 21% à 36% (+15 points par rapport à décembre 2020), tandis que le nombre de dépressions sévères a doublé en un an (21% en mars 2021, contre 10% en avril 2020)", a précisé Christophe Nguyen, à la tête du cabinet franco-québécois Empreinte Humaine, spécialisé dans la prévention des risques psychosociaux (burn-out, dépressions, suicides...), lors de la présentation de la sixième vague de ce baromètre.

"La détresse psychologique (indicateur de santé mentale utilisé pour diagnostiquer les troubles mentaux, ndlr), c'est l'antichambre de troubles mentaux plus sévères dont la dépression, et on voit que les gens sombrent", a-t-il ajouté, indiquant que "63% des salariés" déclarent "voir de plus en plus de collègues en détresse psychologique".

"Le contexte invite à être réaliste sur ce point. La détresse s'exprime aussi par des comportements d'hostilité, d'agressivité, ça ne va pas bien du tout et ça devient (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Il a inventé le post-it numérique
Transformation de SAS en SARL : comment faire ?
Indemnité légale de licenciement : principe et calcul
Les femmes de plus en plus prisées pour des postes de managers
Choix de l'orientation avec InserJeunes