Publicité
La bourse ferme dans 3 h 58 min
  • CAC 40

    8 088,79
    -13,54 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 018,89
    -18,71 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0021 (+0,20 %)
     
  • Gold future

    2 341,00
    +3,80 (+0,16 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 137,59
    -2 385,50 (-3,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 418,62
    -49,48 (-3,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,57
    -0,30 (-0,39 %)
     
  • DAX

    18 622,82
    -68,50 (-0,37 %)
     
  • FTSE 100

    8 306,88
    -32,35 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2716
    +0,0018 (+0,14 %)
     

Télétravail : comment certains managers surveillent les salariés

Adobe Stock

Avec le développement du télétravail, les dérives du management. Si les salariés sont de plus en plus nombreux à travailler à distance, certains patrons craignent que leurs employés ne profitent de la situation pour être moins productifs et effectuer d’autres activités lors de leur journée de travail. C’est ce que révèle une étude menée par la CFE-CGC, le syndicat des cadres, publiée le 24 avril dernier et relayée par BFMTV. Une crise de confiance qui peut se traduire par plusieurs types de comportements.

Alors que les managers «qui faisaient déjà confiance» à leurs équipes ont continué dans cette voie, d’autres ont développé des techniques de management moins adéquates et ont tendance à surveiller davantage leurs collaborateurs. «Une recherche accrue de contrôle des tâches et de mesure des résultats est clairement observée», souligne l’étude. Un contrôle rendu possible grâce à des outils comme Teams qui permettent de savoir lorsqu’un utilisateur est actif ou non. L’étude indique que «cet outil devient implicitement un moyen de surveillance».

Ces méthodes de gestion ne sont pas sans conséquences. En effet, certains salariés peuvent ressentir de la pression, du stress, et parfois même ne s’autorisent pas à quitter leur bureau pour faire une pause déjeuner. L’auteur de l’étude, Maxime Legrand, secrétaire national du CFE-CGE, indique que «ce manque de confiance vient d'abord d'en haut» et que cette pression imposée est souvent une répercussion de celle exercée sur le manager lui-même, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

TJM d'un freelance : comment fixer son tarif ?
Semaine de 4 jours : les (nombreux) inconvénients de cette organisation du travail
Ponts de mai 2024 : vous optez pour le télétravail ? Voici les règles à respecter
Management : comment le conflit peut faire avancer les choses
CPF : les 10 meilleures formations à prix modéré pour trouver un emploi en 2024