La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    48 287,21
    +1 401,63 (+2,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Télétravail: Borne va consulter syndicats et patronat pour "faire évoluer les règles"

·1 min de lecture

Syndicats et patronaux seront consultés lundi par la ministre du Travail Elisabeth Borne pour "faire évoluer les règles" du télétravail, à partir de mi-mai, date de réouverture des commerces et des terrasses.

Les partenaires sociaux seront consultés lundi sur le , pour "faire évoluer les règles à partir de la mi-mai", prochaine étape prévue du déconfinement, a indiqué vendredi la ministre du Travail Elisabeth Borne.

"Lundi prochain, on parlera avec les organisations patronales et syndicales de la façon dont on pourra faire évoluer les règles à partir de la mi-mai", a déclaré Mme Borne sur LCI. A cette échéance, "on commencera à rouvrir les commerces, les terrasses, certains établissements culturels, on aura aussi à faire bouger les règles sur le télétravail", a-t-elle souligné, précisant qu'elle "souhaite qu'on puisse redonner la main aux entreprises et aux salariés sur l'organisation de ce télétravail".

Le télétravail a bondi de 65% à 78%

En plein pic de la troisième vague de Covid-19, la ministre a toutefois appelé "à continuer le télétravail" qui "a très bien fonctionné", selon elle. "Ces dix derniers jours, il a vraiment bondi", a-t-elle affirmé, évoquant un taux passé de 65% à 78% chez "les actifs qui peuvent facilement télétravailler", soit "un niveau plus élevé que ce qu'on avait eu dans le deuxième confinement en novembre". Un chiffre tiré d'un sondage commandé par le ministère du Travail, dont les résultats publiés mercredi ont montré une forte progression du télétravail depuis la fermeture des écoles début avril.

(Avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi