La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 965,88
    -57,92 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,91
    -48,06 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 725,47
    +564,69 (+1,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1152
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 792,30
    -2,70 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    33 945,17
    +667,87 (+2,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    863,83
    +21,37 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,29
    +0,68 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 318,95
    -205,32 (-1,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 466,07
    -88,24 (-1,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 770,57
    +417,79 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    4 431,85
    +105,34 (+2,43 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 550,08
    -256,92 (-1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3401
    +0,0019 (+0,14 %)
     

Télétravail: Borne demande du "pragmatisme" à l'Inspection du travail

·2 min de lecture

La ministre du Travail, Élisabeth Borne, va demander du "pragmatisme" à l'Inspection du travail lors des contrôles en entreprise sur le respect du télétravail, a-t-elle assuré ce mardi 4 janvier sur Franceinfo. Elle va par ailleurs demander un renforcement des contrôles.

La ministre du Travail va demander du "pragmatisme" à l'Inspection du travail dans ses contrôles sur le respect des trois jours obligatoires de télétravail, en affirmant que celui-ci pourrait être calculé "en moyenne" dans une entreprise. "Je donnerai une instruction à l'Inspection du travail de pouvoir accepter dans une entreprise que certains puissent en faire un peu plus et d'autres un peu moins", a-t-elle déclaré sur franceinfo.

Depuis lundi et pendant trois semaines, les entreprises où cela est possible doivent permettre à leurs salariés de .

"Il y a des salariés qui n'en peuvent plus du télétravail, il faut prendre en compte cette situation et faire preuve de pragmatisme", a-t-elle ajouté. Les trois jours, c'est "en moyenne" dans une entreprise. "L'objectif à la fin c'est de faire baisser la présence sur site (...) Avant les vacances, 60% des salariés dont les postes sont télétravaillables facilement étaient en télétravail. Évidemment il faut faire plus", a-t-elle insisté.

Vers un renforcement des contrôles en entreprise

Mme Borne a indiqué avoir demandé à l'Inspection du travail de passer de 1.000 à 5.000 contrôles par mois même si "la très grande majorité des entreprises jouent le jeu".

Le gouvernement a déposé un amendement dans le projet de loi sur le pass vaccinal examiné à l'Assemblée qui prévoit une par salarié concerné, dans la limite de 50.000 euros. Face aux critiques de Laurent Berger (CFDT) sur le manque d'inspecteurs du travail, elle a répondu "croire beaucoup au rôle des représentants des salariés pour que ces règles se mettent en place".

(Avec l'AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles