La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    41 580,52
    +128,58 (+0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Télétravail : vers un assouplissement à partir de la mi-mai

·1 min de lecture

Bientôt la fin du télétravail à 100% ? Les partenaires sociaux seront consultés lundi 26 avril sur le télétravail, pour "faire évoluer les règles à partir de la mi-mai", prochaine étape prévue du déconfinement, a indiqué la ministre du Travail, Elisabeth Borne, ce vendredi. "Lundi prochain, on parlera avec les organisations patronales et syndicales de la façon dont on pourra faire évoluer les règles à partir de la mi-mai", a-t-elle déclaré sur LCI.

Pour rappel, actuellement, les consignes gouvernementales - prévues dans le protocole sanitaire en entreprise - sont les suivantes : du télétravail cinq jours sur cinq pour les activités pouvant être intégralement effectuées à distance, avec un jour sur site par semaine autorisé si le salarié le souhaite ; du télétravail partiel, quelques jours par semaine, lorsque certaines tâches peuvent être réalisées à distance ; aucun travail à distance pour les métiers qui ne sont pas télétravaillables.

A la mi-mai, "on commencera à rouvrir les commerces, les terrasses, certains établissements culturels, on aura aussi à faire bouger les règles sur le télétravail", a-t-elle souligné, précisant qu'elle "souhaite qu'on puisse redonner la main aux entreprises et aux salariés sur l'organisation de ce télétravail".

En plein pic de la troisième vague de Covid-19, la ministre a toutefois appelé "à continuer le télétravail" qui "a très bien fonctionné", selon elle. "Ces dix derniers jours, il a vraiment bondi", a-t-elle affirmé, évoquant un taux passé de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"Le management du moi", la chronique de David Abiker
Faillite d’entreprise : ce rapport qui prône un maintien du paiement prioritaire des salaires
8 occasions à saisir pour faire décoller votre carrière
Les conseils d'experts pour faire face à 6 situations de crise au boulot
Assurance chômage : à quelles conditions pourrez-vous ouvrir de nouveaux droits à compter du 1er juillet ?