La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,16 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1925
    -0,0054 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    41 158,02
    +1 328,16 (+3,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,93
    +39,75 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,28
    +2,45 (+3,84 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,68 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3827
    -0,0067 (-0,48 %)
     

Les téléphones Pixel de Google pourront bientôt mesurer les battements du cœur

·2 min de lecture

La santé connectée est en plein essor, et les entreprises de la tech l'ont bien compris. Les utilisateurs de Pixel, la marque de téléphone de Google, pourront bientôt mesurer leurs fréquences respiratoires et cardiaque via la caméra de leur smartphone, a annoncé le géant des technologies mercredi 4 février. Sans avoir besoin d'équipements médicaux ou de montres connectées, les usagers auront accès à ces informations dans l'application de bien-être Google Fit, à partir du mois de mars, grâce à une manœuvre aussi simple qu'un selfie.

"Nous voulons révéler le potentiel des appareils connectés que nous utilisons tous les jours", a expliqué Shwetak Patel, un directeur de la branche santé du groupe, pendant une conférence de presse. "Avec l'intelligence artificielle, les capacités de ces appareils sont démultipliées", a-t-il continué. "Et le plus répandu, c'est le smartphone, avec tous ses capteurs". Les ingénieurs de Google ont mis au point une technique dite d'apprentissage automatisé ("machine learning").

Les utilisateurs auront juste besoin d'ouvrir leur application Google Fit et la caméra détectera les légers mouvements de la poitrine qui se soulève et s'abaisse pour mesurer la fréquence respiratoire.

À lire aussi — 8 innovations santé repérées au CES 2021 parmi tous les gadgets tech

Pour la fréquence cardiaque, ils se sont servis des imperceptibles changements de couleur de peau qui surviennent quand le sang fraîchement oxygéné se répand depuis le cœur au reste du corps. Les usagers poseront le bout du doigt sur l'objectif de leur téléphone, le flash s'activera et l'application rendra son verdict sur le nombre de battements du cœur par minute.

"Nous avons pris en compte une large variété de couleurs de peau dans notre étude", a souligné Jiening Zhan, ingénieure de Google Health. "Même si notre technologie est conçue à des fins de bien-être, ses marges d'erreur sont comprises dans la même fourchette que celles d'équipements approuvés par la FDA", l'agence américaine du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Facebook renforce ses mesures de lutte contre la désinformation sur les vaccins et le Covid-19
Elon Musk dit écrire un livre sur Tesla, SpaceX et les leçons qu'il a tirées de sa carrière
Hyundai et Kia démentent les rumeurs d'un projet de voiture autonome avec Apple
Ces 8 concurrents de TikTok veulent détrôner l'appli la plus téléchargée au monde
Mark Zuckerberg fait une apparition surprise sur Clubhouse pour parler du futur