La bourse ferme dans 2 h 39 min
  • CAC 40

    7 081,29
    -14,70 (-0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 167,19
    -6,79 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    33 949,41
    +205,57 (+0,61 %)
     
  • EUR/USD

    1,0873
    -0,0019 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    1 933,70
    +3,70 (+0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    21 086,87
    -303,23 (-1,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    520,10
    -7,08 (-1,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,15
    +1,14 (+1,41 %)
     
  • DAX

    15 116,42
    -16,43 (-0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 763,93
    +2,82 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    11 512,41
    +199,06 (+1,76 %)
     
  • S&P 500

    4 060,43
    +44,21 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2375
    -0,0032 (-0,26 %)
     

Télétravail et sécurité des données : attention au piratage !

Pablo Lagarto/Adobe Stock

Depuis le Covid et la généralisation du télétravail, les systèmes informatiques des entreprises sont mis à rude épreuve. Dispersés aux quatre coins d'un territoire, les ordinateurs portables des salariés en télétravail multiplient les points d'entrée dans les réseaux informatiques de l'entreprise. Conséquence : la dernière enquête de l'ITRC, une ONG américaine reconnue dans le domaine de la protection des données, révèle que les cyber attaques sur les réseaux d'entreprise ont augmenté de… 68% en 2021 ! Le maillon faible, ce sont bien évidemment ces ordinateurs individuels connectés d'un peu partout.

Comment sécuriser leur accès au réseau de l'entreprise ? "Il n'y a pas si longtemps, le réseau informatique d'une entreprise fonctionnait en circuit fermé, raconte Bastien Bobe, fondateur de Lookout, spécialiste de la protection des données sur ordinateurs portables. Aujourd'hui, le périmètre informatique de l'entreprise, tel qu'on l'a connu, n'existe tout simplement plus. Entre l'hébergement sur le cloud et la multiplication des postes en télétravail, les entreprises externalisent l'essentiel de leurs données, ce qui les rend d'autant plus vulnérables."

En théorie. Car, heureusement, les solutions existent : notamment le concept de "zéro trust". "Cela signifie que, quel que soit le terminal utilisé, on ne lui fait pas confiance par principe. Avant d'accéder aux données hébergées sur le cloud, ou au réseau de l'entreprise, il faut s'assurer de l'identité de la personne et, pour cela, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

6 techniques pour réduire votre stress avant une prise de parole au travail
Et si vous installiez votre bureau… chez l’habitant ?
Assistés, paresseux… pour 50% des Français, les chômeurs sont responsables de leur situation
Google, Meta... les formations gratuites (mais pas désintéressées) des Gafam
Le top 10 des villes pour s'expatrier