La bourse est fermée

Notre Système solaire pourrait être délimité par une mystérieuse frontière, d'après les données de la sonde Voyager 2

Business Insider

Une illustration de la sonde de la NASA, Voyager. NASA

La sonde Voyager 2 de la NASA a quitté notre Système solaire il y a près d'un an, devenant ainsi le deuxième vaisseau spatial à entrer dans l'espace interstellaire. Elle a suivi, six ans après, sa jumelle Voyager 1, qui a franchi la frontière du Système solaire en 2012. Mais un instrument de mesure de plasma de Voyager 1 avait été endommagé, la sonde ne pouvait plus recueillir de données cruciales sur la transition depuis notre Système solaire à l'espace interstellaire. Voyager 2, qui a quitté le Système solaire sans dommage, a recueilli un ensemble de données dont les scientifiques ont partagé leurs résultats pour la première fois lundi 4 novembre 2019, via cinq articles publiés dans la revue scientifique Nature Astronomy.

Les analyses indiquent qu'il existe de mystérieuses couches supplémentaires entre la bulle de notre Système solaire et l'espace interstellaire. Voyager 2 a détecté des vents solaires — des flux de particules chargées en gaz qui viennent du Soleil — s'échappant du Système solaire. Juste au-delà de la limite du Système solaire, ces vents solaires interagissent avec les vents interstellaires, composés de gaz, poussière et particules chargées traversant l'espace, issues d'explosions de supernova ayant eu lieu il y a des millions d'années. "Des composants de la bulle solaire fuyaient vers l'extérieur, en amont de la galaxie à des distances allant jusqu'à plus d'un milliard de kilomètres", a déclaré Tom Krimigis, un physicien auteur de l'un des articles, lors d'un appel téléphonique avec des journalistes.

Les nouvelles couches frontières suggèrent qu'il y a des étapes pendant la transition entre notre bulle solaire et l'espace interstellaire que les scientifiques ne comprenaient pas auparavant.

L'endroit où les vents solaires et interstellaires interagissent [caption…>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : Les sondes Voyager de la NASA sont les engins spatiaux les plus importants jamais lancés — et pourraient être la dernière preuve de l'existence de l'humanité

Aussi sur Business Insider