La bourse ferme dans 1 h 16 min
  • CAC 40

    7 020,59
    -47,57 (-0,67 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 111,62
    -26,01 (-0,63 %)
     
  • Dow Jones

    33 233,92
    -199,43 (-0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,0481
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    1 837,10
    -10,10 (-0,55 %)
     
  • Bitcoin EUR

    26 197,57
    -895,90 (-3,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    586,27
    -3,71 (-0,63 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,12
    +0,30 (+0,34 %)
     
  • DAX

    15 156,36
    -90,85 (-0,60 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,07
    -10,65 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    13 169,86
    -137,92 (-1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 254,55
    -33,84 (-0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    31 237,94
    -521,94 (-1,64 %)
     
  • HANG SENG

    17 331,22
    -478,44 (-2,69 %)
     
  • GBP/USD

    1,2089
    -0,0001 (-0,01 %)
     

Syrie : une vingtaine de morts dans des combats entre l'armée et des combattants pro-turcs

© AFP

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a fait état d'au moins 23 morts dimanche dans des combats entre l'armée syrienne et des factions pro-turques dans le nord-est de la Syrie. Les combats ont éclaté après que des combattants pro-Ankara ont tenté de s'infiltrer dans la région.

Des combats entre l'armée syrienne et des factions pro-turques ont fait au moins 23 morts dimanche 3 septembre dans le nord-est de la Syrie, après que des combattants pro-Ankara ont tenté de s'infiltrer dans la région, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Les affrontements ont fait "dix-huit morts parmi les factions (pro-turques) et cinq parmi les forces du régime" dans la province de Hasakeh, a précisé Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH basée au Royaume-Uni et qui dispose d'un vaste réseau de sources en Syrie. Ils ont eu lieu dans la région de Tal Tamr, dans le nord-ouest de la province de Hasakeh, tenue par les Kurdes, selon l'OSDH.

Des factions de la coalition de groupes rebelles soutenus par Ankara, connue sous le nom d'Armée nationale syrienne, avaient tenté de s'infiltrer dans la région plus tôt dans la journée, a ajouté la même source.

L'armée syrienne et les combattants locaux affiliés aux Forces démocratiques syriennes (FDS) dominées par les Kurdes ont réagi, ce qui a entraîné des pertes, a ajouté l'Observatoire.

"Zone de sécurité"

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Des manifestations contre Bachar al-Assad reprennent dans le sud de la Syrie
Dans le sud de la Syrie, la crise économique fait monter la colère des manifestants anti-régime
En Syrie, l'aéroport d'Alep hors service après un bombardement israélien