La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 750,50
    +1 499,92 (+3,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

La Syrie dévalue massivement sa devise, la crise au Liban et les sanctions occidentales pèsent

·1 min de lecture

La Banque centrale de Syrie revoit drastiquement le taux de change de la devise du pays. Il s'élève désormais à 2.512 livres syriennes pour un dollar contre environ 1.250 auparavant, selon les données de la Banque centrale. Sur le marché noir, un dollar s'échange à plus de 3.000 livres. Avec cette nouvelle dévaluation, la monnaie syrienne aura perdu plus de 98% de sa valeur depuis le début de la guerre dans le pays en 2011. Un dollar valait 47 livres avant le conflit.

Cette dévaluation survient après la décision prise mardi par le président Bachar al-Assad de limoger le gouverneur de la Banque centrale Hazem Karfoul après un mandat de trois ans ayant coïncidé avec une grave crise économique et monétaire. Frappée de plein fouet par le conflit, l'économie syrienne pâtit des sanctions occidentales et des effets de la crise financière au Liban voisin, dont le système bancaire a longtemps servi de base arrière pour l'approvisionnement en dollars.

>> A lire aussi - Le montant colossal d'aides à la Syrie visé par l'ONU

Face à la dépréciation de la livre syrienne sur le marché parallèle peu avant l'entrée en vigueur de nouvelles sanctions américaines en juin 2020, les autorités avaient déjà recouru à une dévaluation l'an dernier.

>> Notre service - Comparateur de devises

Cette dégringolade de la livre syrienne a propulsé les prix à des niveaux historiques. Selon le Programme alimentaire mondial (PAM), les prix des denrées alimentaires ont renchéri de 33 fois en dix ans, plongeant des millions (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Turquie : la banque centrale maintient le taux d’intérêt malgré la pression d’Erdogan
Rançongiciels : nos entreprises “paient trop facilement”, les assureurs incriminés
EDF : "toutes les idées constructives sont les bienvenues" pour améliorer le projet de refonte, selon Bruno Le Maire
Courtepaille trouvera-t-elle enfin sa recette magique ?
La Nouvelle-Zélande teste une appli pour détecter le Covid-19 avant l’apparition des symptômes