Marchés français ouverture 8 h 36 min

Le syndicat des agents de bord d'Air Canada est consterné par le manque de mesures prises par le gouvernement fédéral et Air Canada pour protéger les travailleurs et le public

Le syndicat qui représente les agents de bord d'Air Canada est consterné par le manque de mesures prises par la compagnie aérienne et le gouvernement pour protéger la sécurité des agents de bord et des passagers lors des vols.

Le 17 mars, à la suite d'une plainte déposée par la Composante Air Canada du SCFP, une enquête sur les conditions de travail à bord de trois avions d’Air Canada a été menée par le bureau du ministre fédéral du Travail. L'enquête a permis de déterminer « qu’exiger que les agents de bord s’approchent souvent des passagers pendant l'éclosion de la COVID-19, afin d'offrir un service régulier, sans possibilité de distanciation sociale, représente une menace sérieuse pour leur santé. »

Le 20 mars, le gouvernement fédéral a ordonné à Air Canada de modifier ses directives de travail pour atténuer les risques pour les agents de bord et a donné à la compagnie aérienne jusqu'au 23 mars pour le faire.

Cependant, le syndicat qui représente les agents de bord se demande pourquoi le gouvernement fédéral n'a encore pris aucune mesure.

« Le manque de mesures prises par le gouvernement fédéral et la compagnie est une insulte aux agents de bord qui ont répondu présents durant cette crise et pris des risques considérables pour leur propre santé et sécurité afin de ramener des milliers de Canadiens au pays », a déclaré le président de la Composante Air Canada du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), Wesley Lesosky.

Depuis des semaines, le syndicat implore le gouvernement et la compagnie aérienne de resserrer les exigences en matière de santé et sécurité à bord des avions commerciaux. Les recommandations du syndicat comprennent des équipements de protection individuelle plus efficaces et plus facilement disponibles pour les agents de bord, ainsi qu'une réduction des services de repas et boissons en vol, afin que les agents de bord n'interagissent avec les passagers qu’en cas d'urgence. Le gouvernement et Air Canada ont été lents à réagir, et même si des progrès ont été accomplis, ils sont insuffisants.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200325005773/fr/

Contacts

Philippe Gagnon
Relations de presse, SCFP
613-894-0146
pgagnon@scfp.ca