La bourse ferme dans 1 h 54 min
  • CAC 40

    6 656,30
    +17,84 (+0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 163,69
    +5,18 (+0,12 %)
     
  • Dow Jones

    34 929,46
    +131,46 (+0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,1701
    -0,0016 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +2,30 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    37 162,93
    -133,52 (-0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 083,41
    -18,11 (-1,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,36
    +1,38 (+1,87 %)
     
  • DAX

    15 569,69
    +37,94 (+0,24 %)
     
  • FTSE 100

    7 048,90
    -2,58 (-0,04 %)
     
  • Nasdaq

    14 914,46
    -133,23 (-0,89 %)
     
  • S&P 500

    4 443,33
    -12,15 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    30 240,06
    -8,75 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    24 208,78
    +16,62 (+0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3698
    +0,0017 (+0,13 %)
     

Suzuki Vitara Hybrid bva: un mini-Dacia Duster japonais

·2 min de lecture

ESSAI AUTO DU WEEK-END - Sympathique avec sa bouille de mini-baroudeur, le Vitara hybride perpétue une tradition des 4x4 de poche. Très compact, fonctionnel et simple, ce rival des Dacia Duster, mais aussi Renault Captur et Citroën C3 Aircross, jouit d'une bonne réputation de fiabilité. Mais la boîte auto n'est pas très réactive, la direction non plus. Et les prix ont grimpé!

Connu en Europe dès 1985 avec le Samurai assemblé par la société espagnole Santana, est un spécialiste historique des mini 4x4. La firme nippone s’est ensuite diversifiée avec le premier Vitara, moins rustique mais toujours minuscule, en 1988, puis le Grand Vitara un peu plus spacieux dix ans plus tard. Les 4x4 ne suffisaient pas. Et Suzuki a en parallèle multiplié les petites citadines bas de gamme, avec pour seul leitmotiv un prix bas. Un Dacia… d’avant Dacia. D’où son énorme succès en Inde, où Suzuki détient presque la moitié du marché. Malgré la taille réduite de ses modèles, Suzuki est un grand constructeur à l’échelle mondiale, avec la bagatelle de 2,45 millions de véhicules vendus l’an dernier. Lié jadis à GM, puis Volkswagen, mais sans négliger des accords techniques avec Renault, PSA, Fiat, Suzuki est détenu depuis deux ans (à hauteur de 5%) par Toyota.

Lire aussi

Si Suzuki monte en gamme en rebaptisant des modèles Toyota (Swace, clone de la Corolla break hybride, Across, copie du Toyota Rav4 hybride rechargeable), il n’en perpétue pas moins la tradition des baroudeurs de poche qui ont fait son succès. Tel le Vitara, désormais doté d’une technologie hybride légère. Carré, costaud, ramassé, ce dernier tranche esthétiquement sur la concurrence. Ses lignes simples et géométriques tiennent d’ailleurs du tout-terrain rustique des années 1980. Le résultat rappelle en effet le Vitara d’il y a trente-trois ans. C’est très personnel, réussi, surtout pour les versions bicolores. A l’heure des véhicules agressifs, tapageurs, le Vitara fait dans la sobriété sans esbrouffe. Bravo. Et la palette des coloris apparaît riche avec des teintes gaies et chaudes.

Carré, simple, robuste

L’actuelle mouture du Vitara, très légèrement restylée, a été lancée en 2015 en essence et diesel. Cette constance a du bon. Suzuki évite ainsi de démoder ses propres véhicules, en renonçant à la surenchère consumériste de l’auto actuelle qui veut du neuf à tout crin. A l’intérieur, c’est tou[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles