La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 718,19
    -61,65 (-0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Suzuki Jimny: il revient, malin, sans malus

·2 min de lecture

ESSAI – Le Suzuki Jimny fait de l’optimisation fiscale! En perdant ses deux places arrière, il est considéré comme un utilitaire et échappe donc au malus écologique. Ce petit 4x4 demeure le seul véritable franchisseur aussi compact.

Manifestement, Suzuki ne s’attendait pas à un tel succès. Lancé en 2018, le petit 4x4 Jimny a dû voir sa commercialisation assez rapidement interrompue face à une affluence de commandes que le constructeur ne pouvait satisfaire. Car avec un malus élevé et des émissions de CO2 qui pèsent de manière négative sur la moyenne de la gamme, les quotas alloués à l’Europe étaient relativement réduits. Mais grâce à sa bouille craquante et à l’absence de véritable concurrent, les clients ont été séduits.

Début 2020 donc, Suzuki stoppait la commercialisation du Jimny et refusait toute nouvelle commande, même si le mot d’ordre officiel donné au réseau était de ne pas désespérer. En effet, la mouture 2021 vient d'arriver, avec une solution pour éviter une fiscalité assassine. Avec des émissions de CO2 de 173 g/km, le Jimny aurait dû en effet être pénalisé par un malus de 3.784 € s’il n’avait pas changé. Mais comme cette fiscalité ne s’applique qu’aux véhicules particuliers, Suzuki a décidé de faire de son petit 4x4 un utilitaire. Exit les deux places arrière, place à un plancher plat et un arrêt de charge grillagé. Il suffisait d’y penser.

Deux places en moins, un grillage en plus

Roue de secours fixée à l’arrière de la carrosserie oblige, l’accès au coffre se fait toujours via une porte battante et non un hayon. La soute peut accueillir 863 litres de bagages jusqu’au plafond. Côté aspects pratiques, voilà qui ne change pas grand-chose par rapport à la précédente version, avec les sièges arrière rabattus. C’est paradoxalement à l’avant que les modifications ont le plus d’influence. Au lieu de s’arrêter à l’aplomb du montant central, la séparation grillagée est proéminente vers l’avant, ce qui limite les possibilités de réglages des sièges et rend la position de conduite problématique pour les personnes mesurant plus de 1,75 m. Heureusement, la cloison fixée par des boulons semble facile à retirer.

L’intérieur ne subit évidemment pas d’autre modification. On retrouve toujours un [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles