Publicité
Marchés français ouverture 1 h 55 min
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    38 830,67
    +110,20 (+0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,0740
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    17 991,04
    -121,59 (-0,67 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 120,47
    -608,66 (-0,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 419,33
    +6,38 (+0,45 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     

Suzuki : le Jimny 5 portes pourrait finalement débarquer en Europe

Suzuki

Introduit pour la première fois en 1970, le Suzuki Jimny est un robuste petit véhicule tout-terrain, qui a acquis une belle notoriété chez nous, tant comme un véhicule utilitaire que comme véhicule de loisirs. Sa formule magique repose sur une approche « dépouillée », minimisant l'électronique, avec un châssis séparé et une transmission intégrale. Le compagnon idéal pour la traversée de tous types de terrains, quelles que soient les conditions météorologiques ! Au fil des générations, il a connu trois générations successives, la plus récente ayant été lancée en 2018. En restant fidèle à la formule qui a fait son succès, cette dernière version modernisait d’un seul coup le Jimny deuxième du nom, qui datait déjà de 1998 ! Il n’est proposé en France qu’en version utilitaire à 3 portes et 2 places, pour des questions d’émissions de CO2...

Un Jimny 5 portes, mais pas pour nous

Pourtant, il est un pays où le Jimny existe en version 5 portes et 5 places : l’Inde ! Le parcours de cette variante, dont la longueur a été augmentée de 34 centimètres, est assez singulier. Il est exclusivement fabriqué en Inde par Maruti-Suzuki, et est principalement destiné à la région. Mais, fort de son succès là-bas, la décision a été prise d’étendre prochainement sa commercialisation au marché japonais. Le constructeur envisage également de le proposer par la suite sur les marchés africain et latino-américain. Pour ce qui est de sa disponibilité en Europe, des impératifs en...Lire la suite sur Autoplus