Marchés français ouverture 2 h 53 min
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    29 116,08
    -569,29 (-1,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,2067
    +0,0026 (+0,22 %)
     
  • HANG SENG

    29 107,08
    +0,93 (+0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    45 393,22
    -2 035,09 (-4,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 230,75
    -68,20 (-5,25 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     

La suspension du vaccin AstraZeneca sème le doute en Europe

·2 min de lecture

Cette décision- politique pour certains- déstabilise la campagne de vaccination en Europe. Alors que des Etats membres reconfinent partiellement leurs populations, où envisagent de le faire comme en France. De son côté, le Premier ministre britannique Boris Johnson a assuré que ce vaccin était "sûr" et "extrêmement" efficace.

La suspension par plusieurs grands pays du vaccin d'AstraZeneca déstabilise la campagne de vaccination en Europe. L’existence d'éventuels effets secondaires accroît la pression sur les pays à un moment où certains Etats Européenne reconfinent partiellement comme l’Italie, où envisage de le faire comme en France.

L'Allemagne, la France et l'Italie ont décidé lundi, de manière coordonnée, de suspendre l'utilisation du vaccin. Le déploiement du vaccin dans l'Union européenne dépend maintenant en partie des conclusions de l'Agence européenne des médicaments, qui prévoit de décider des prochaines étapes jeudi 18 mars. Les préoccupations relatives au vaccin devraient également dominer une vidéoconférence des ministres de la santé de l'Union européenne, prévue plus tard dans la journée de mardi.

"Afin de maintenir la confiance dans le vaccin, nous devons donner à nos experts en Allemagne et dans l'Union européenne le temps de l'évaluer, avec les éléments les plus récents", a déclaré le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, aux journalistes à Berlin après avoir annoncé cette mesure. "Cette décision est professionnelle et non politique".

Un vaccin "sûr" pour Boris Johnson

Mais tout le monde n'est pas sur la même longueur d'onde dans l'Union Européenne. Pour le directeur général de l'agence italienne des médicaments (Aifa) la décision de l'Allemagne, de la France et de l'Italie de suspendre le vaccin anti-COVID d'AstraZeneca est « politique ».

Tandis que les Britanniques m'entendent pas suspendre ce vaccin. Bien au contraire. Le Premier ministre britannique Boris Johnson a affirmé mardi que le vaccin d'AstraZeneca est "sûr" et "extrêmement" efficace. "Ce vaccin est sûr et marche extrêmement bien", a assuré le dirigeant conservateur dans le quotidien The Times, soulignant qu'il était aussi "relativement facile à distribuer" et "dispensé à prix coûtant".

Bien que cette mesure soit temporaire et de précaution dans l'attente de l'évaluation de l'Agence Européenne du médi[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi