La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 441,22
    +715,71 (+2,49 %)
     
  • Nasdaq

    10 788,56
    +212,94 (+2,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9797
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 955,48
    +201,33 (+1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,71
    +9,35 (+2,15 %)
     
  • S&P 500

    3 671,30
    +85,68 (+2,39 %)
     

Susie : le plan d’ArianeGroup pour un étage d’Ariane 6 habitable, réutilisable et automatique

Susie ArianeGroup
Susie ArianeGroup

Face à SpaceX, l’Europe essaie de revenir dans la course des engins réutilisables, automatiques et habitables. ArianeGroup a en la matière un projet d’étage supérieur pour Ariane 6 qui coche toutes ces cases : Susie.

C’est un concept qui donne une indication du chemin que pourrait prendre l’Europe en matière d’aérospatiale. En marge du Congrès Astronautique international, qui se tient à Paris du 18 au 22 septembre 2022, ArianeGroup a présenté Susie, une proposition pour concevoir un étage supérieur « entièrement réutilisable » et capable d’accueillir du fret ou un équipage.

Un étage supérieur habitable, réutilisable et automatique

Susie, un acronyme pour Smart Upper Stage for Innovative Exploration, est dédié à accompagner les futurs lanceurs européens, en priorité Ariane 6 (dont le vol inaugural est attendu en 2023), puis Ariane Next, un nom de code pour désigner la fusée qui lui succédera dans une dizaine d’années. Ariane 5 n’en bénéficiera pas, Vega non plus.

En tant qu’étage supérieur, Susie prendra la place de la coiffe qui trône au sommet des fusées Ariane. Cette coiffe est constituée de deux morceaux. Ils se séparent et sont éjectés lorsque la fusée atteint une altitude suffisamment élevée pour qu’il ne soit plus nécessaire de protéger la charge utile (un satellite, par exemple) des frottements de l’air lors la traversée atmosphérique.

Dans les visuels partagés par ArianeGroup, on remarque que Susie ressemble un peu à la navette spatiale américaine,

[Lire la suite]