La bourse est fermée

Susan Wojcicki, DG de YouTube, limite le temps que ses enfants passent sur la plateforme

Susan Wojcicki, DG de YouTube, a cinq enfants. Elle a déclaré, dans une interview à CBS, limiter ses enfants dans leur utilisation de YouTube. Elle leur permet seulement de naviguer sur YouTube Kids, la version pour enfants de la plateforme : "J'autorise mes jeunes enfants à utiliser YouTube Kids, mais je limite le temps qu'ils y passent. Je pense qu'une utilisation prolongée, de tout, n’est pas une bonne chose", a-t-elle déclaré à CBS.

YouTube Kids est une plateforme distincte de YouTube, pensée pour les enfants, qui les protège des contenus inappropriés. Ce système n’est toutefois pas infaillible. L'an dernier, Business Insider US révélait que l’application pour enfants recommandait des vidéos conspirationnistes. En 2017, le New York Times rapportait que des vidéos choquantes passaient outre le filtre de YouTube Kids — notamment des animations sanglantes dans lesquelles les personnages meurent d’horribles façons.

Ce n'est pas la première fois que Susan Wojcicki évoque la réduction du temps passé en ligne par ses enfants. Plus tôt cette année, elle a déclaré confisquer parfois les téléphones de ses enfants. Surtout lors des vacances, afin qu’ils "se recentrent sur l’instant présent".

Elle n'est pas la seule DG à imposer des règles à ses enfants sur le temps d'écran : Sundar Pichai, DG de Google, interdit l’utilisation du téléphone portable à son fils de 11 ans. Evan Spiegel, fondateur de Snapchat, n'autorise à ses enfants qu'une heure et demie de temps d’écran par semaine.

La plateforme YouTube a été particulièrement critiquée pour la façon dont elle cible les enfants. En septembre, l'entreprise a été condamnée à verser 170 millions de dollars à la FTC (Federal Trade Commission) pour avoir recueilli illégalement des données sur les enfants. La plateforme a par la suite annoncé l’adoption de règles plus strictes encadrant Youtube Kids. Par exemple, les publicités personnalisées sur des vidéos destinées aux enfants devraient disparaître.

Version originale : Isobel Asher Hamilton/

(...) Cliquez ici pour voir la suite

H&M, Lush, Urban Decay... On vous présente 11 marques de cosmétique cruelty free
Microsoft travaillerait sur deux nouvelles Xbox pour 2020, et l'une d'elles n'aurait pas de lecteur de disque
Pourquoi vous devriez prêter attention à la date limite d'utilisation de votre maquillage
Ford s'associe à McDonald's pour recycler des résidus de café en composants de voiture
Decathlon, Fnac, Leclerc... Les 23 enseignes préférées des Français en 2019