La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 515,68
    -1 189,12 (-3,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Surf - CT - Margaret - Surf : Filipe Toledo et Tatiana Weston-Webb, le Brésil en force à Margaret River

·3 min de lecture

Quatrième manche de la saison 2021, le Margaret River Pro a été remporté par deux Brésiliens : Filipe Toledo et Tatiana Weston-Webb. Le Margaret River Pro a souri au Brésil puisque les deux vainqueurs sont Filipe Toledo et Tatiana Weston-Webb - Hawaiienne devenue Brésilienne à l'approche des JO de Tokyo. Les deux surfeurs auriverde ont quelque peu déjoué les pronostics pour s'adjuger cette 4e manche du circuit pro 2021. lire aussi Toute l'actu du surf Et quand, dans le tableau masculin, et pour le Brésil, ce n'est ni Italo Ferreira ni Gabriel Medina qui brille, alors c'est le troisième larron qui prend le relais, à savoir Filipe Toledo. Le surfeur d'Ubatuba a remporté son 9e succès dans l'élite après avoir dominé Jordy Smith en finale. Sur la droite puissante de Main Break, Toledo a fait la différence dans la dernière ligne droite, non pas cette fois grâce à sa science des airs mais à sa puissance et vitesse d'exécution dans les grosses manoeuvres sur la lèvre. À quinze minutes de la fin, il a scoré un 9 avant d'enchaîner avec un 8,40 sur sa dernière vague alors que Smith n'avait qu'un 8 comme meilleure note (back up 6,23).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cette victoire permet à Toledo de grimper sur le podium du classement mondial, à la 3e place derrière le leader Gabriel Medina, éliminé en 8es, et Italo Ferreira (2e), que Toledo a éclipsé de peu en quarts. John John Florence (4e), blessé pendant cette manche et déjà forfait pour la suivante à Rottnest Island, et Jordy Smith complètent le top 5, celui-là même qui sera qualifié pour les play-offs en septembre à Trestles (Californie). Battu en 8es, Jérémy Florès est 13e alors que Michel Bourez, éliminé en 16es, pointe au 30e rang. Weston-Webb, puissante en backside Dans le tableau féminin, le pompon est donc revenu à Tatiana Weston-Webb, laquelle a signé sa deuxième victoire dans l'élite après son succès à l'US Open en 2016. Après avoir sorti les deux grandes favorites Tyler Wright en quarts puis Carissa Moore en demies, la Brésilienne s'est payé en finale la septuple championne du monde Stephanie Gilmore (16,23 - 15). Weston-Webb a triomphé grâce à son surf backside très puissant. Elle a scoré un 8,50 quasi d'entrée de jeu avec deux grosses manoeuvres avant de parachever le travail avec un 7,73. La meilleure vague de Gilmore, sa dernière, a été notée 8,17.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Après sa 3e place à Pipe en décembre et sa finale perdue à Narrabeen fin avril, « TWW » réalise le meilleur début de saison de sa carrière. Elle est actuellement 2e au classement mondial après quatre manches, derrière Carissa Moore et devant Gilmore. Stoppée en quarts, la Française Johanne Defay est 7e. La prochaine étape, quatrième et dernière de la tournée australienne, est programmée à partir du 16 mai, à Rottnest Island.