Marchés français ouverture 4 h 43 min
  • Dow Jones

    33 970,47
    -614,41 (-1,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 713,90
    -330,06 (-2,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 927,35
    -572,70 (-1,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,1740
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    24 112,59
    +13,45 (+0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    36 414,51
    -4 075,02 (-10,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 070,87
    -63,51 (-5,60 %)
     
  • S&P 500

    4 357,73
    -75,26 (-1,70 %)
     

Suppression des régimes spéciaux de retraite : combien pourrait rapporter une telle mesure ?

·1 min de lecture

C’est une bombe à retardement enclenchée depuis de nombreuses années. Dans son discours de juillet dernier, le président de la République a annoncé vouloir mettre fin aux régimes spéciaux. Depuis, le sujet n’a plus été abordé. Et même à la suite des rencontres entre les partenaires sociaux organisées la semaine dernière, la question d’une réforme des retraites semblait enterrée pour ce quinquennat. A peine quelques jours plus tard, cette certitude a déjà pris du plomb dans l’aile. D’après les Echos, le président de la République aurait toujours dans ses cartons de fin de mandat la volonté de supprimer les régimes spéciaux.

Mais à quoi ressemblerait concrètement une réforme des régimes spéciaux ? Se pose d’abord la question de ce que l’on appelle les régimes spéciaux. “Dans le langage courant, ces régimes bénéficient aux salariés de certaines entreprises comme la SNCF ou la RATP. Mais ils concernent aussi certains postes de la fonction publique”, énumère François Ecalle, ancien rapporteur général de la Cour des comptes et président de Fipeco, site d'informations sur les finances publiques. En effet, dans la fonction publique, il existe ce que l’on appelle la catégorie “active” (égoutiers, policiers municipaux….). Ceux qui en font partie peuvent, comme les agents de la SNCF ou de la RATP, partir avant 62 ans à la retraite. “Si on supprime cette possibilité, alors cela rapporterait à l’Etat 8 milliards d’euros chaque année, d’après le dernier rapport du Conseil d’orientation des retraites”, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retraite complémentaire Agirc-Arrco : attention à ne pas confondre les différentes décotes
Réforme des retraites : le gouvernement pourrait envisager des mesures avant la présidentielle
"Le recul de l'âge de départ à la retraite n'est pas une urgence"
Retraite : ce rapport qui prône une dose de capitalisation pour sauver le système
Retraités, avez-vous les moyens de vieillir à domicile ? Nos calculs, profil par profil

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles