La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,93 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,33 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 311,30
    +190,80 (+0,70 %)
     
  • EUR/USD

    0,9799
    -0,0085 (-0,86 %)
     
  • HANG SENG

    18 012,15
    -75,82 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    20 360,00
    -261,52 (-1,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    456,11
    -7,01 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     

Superprofits : le montant colossal que TotalEnergies devrait payer en taxes et impôts

TotalEnergies

TotalEnergies paiera 30 milliards de dollars d’impôts et taxes à la production dans le monde en 2022, a annoncé mercredi 21 septembre le PDG du groupe français Patrick Pouyanné, lors d'une audition à l'Assemblée nationale sur les "super-profits" des entreprises notamment pétrolières ou gazières. Le géant des hydrocarbures avait payé 6 milliards d'impôts et de taxes à la production en 2020 et 16 milliards en 2021. Pour la France, TotalEnergies verse entre "1,6 et 1,9 milliard d’euros par an au budget français" en diverses taxes, cotisations, retenues à la source, a ajouté le dirigeant, en précisant n'"avoir rien à cacher". Le PDG de la major française a indiqué vouloir jouer "la transparence" alors qu'il était auditionné par les députés de la "mission flash" qui porte "sur les entreprises pétrolières et gazières et celles du secteur du transport maritime qui ont dégagé des profits exceptionnels pendant la crise".

Interrogé sur le niveau beaucoup plus faible de ses contributions fiscales et sociales payées en France, le patron du groupe a répondu que l'essentiel de ses activités de production de pétrole et de gaz se trouvaient à l'étranger. "En France, les activités que nous avons ne sont pas des activités de rente (pétrolière et de gaz) mais de raffinage", une activité dans laquelle le groupe "a perdu de l'argent", a-t-il souligné. Il a rappelé que son groupe payait des impôts conformément au "principe de territorialité" qui veut qu'"un même profit ne peut pas être imposé deux fois". (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Wall Street : surprise par la Fed, la Bourse de New York termine en baisse
Part de marché : Lidl et Aldi en forte progression, Géant et Intermarché reculent
Glovo : amende record et régularisation de plus de 10.000 coursiers
Energie : l'ammoniac, une solution crédible pour assainir le transport maritime mondial ?
Le CAC 40 attend le verdict de la Fed sur les taux, la Bourse de Paris dans le rouge