Marchés français ouverture 8 h 45 min

Super livrets bancaires : n’hésitez pas à profiter des offres canons de l’été !

Vous avez réussi à mettre de l’argent de côté ces derniers mois et vous cherchez à le placer ? Vous avez sans doute dû voir les offres de bienvenue alléchantes d’un grand nombre de banques sur les livrets qu’elles commercialisent. Ces taux “boostés” peuvent représenter une bonne alternative de placement… à condition de bien en connaître les règles du jeu.

Au regard des piètres performances des livrets réglementés, - 0,75% jusqu’en 2020 pour le Livret A et le LDDS, contre une inflation de 1,3% et de 1,6% attendue pour 2019 et pour 2020 - les promos des “super livrets” bancaires présentent de fait des arguments musclés. Nombreux sont les établissements à proposer des taux boostés pour toute ouverture durant la période estivale : 1% valable pendant deux mois avec le Livret Epargne Orange d’ING Direct, 2% sur trois mois pour le Livret + de Fortuneo… Vous pouvez même obtenir jusqu’à 3% valable pendant trois mois avec le Livret BFM Avenir de la Banque Française Mutualiste. Attention, dans certaines banques, ces offres ne sont valables que pour les particuliers détenant déjà un compte courant au sein de l'établissement.

Gare aux taux standards et à la fiscalité

A noter toutefois, que ces offres ne sont intéressantes que durant ces seules périodes de promos. Au-delà, vous vous retrouverez avec un taux “standard”... pas franchement reluisant : 0,30% du côté de la Banque Française Mutualiste ; 0,20% chez Fortuneo ; 0,10% chez BforBank ; voire 0,05% chez ING Direct et Axa Banque… Pis, ces taux étant exprimés bruts d’imposition, les rendements deviennent soit nuls, soit négatifs une fois imposés*.

Seul PSA Banque sort du lot, avec un taux brut de base de 0,80%. Mais là encore, après impôt (PFU de 30%), la rémunération du Livret Distingo ressort toutefois à 0,56%... Bien en-dessous, donc, des 0,75% servis par le Livret A et le LDDS.

Passée la période de promotion, mieux vaut donc retirer votre (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :