La bourse ferme dans 3 h 2 min
  • CAC 40

    6 348,74
    +60,41 (+0,96 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 985,87
    +33,42 (+0,85 %)
     
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,2129
    +0,0044 (+0,36 %)
     
  • Gold future

    1 838,10
    +14,10 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    41 537,80
    -157,69 (-0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,49
    +10,58 (+0,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,53
    +0,71 (+1,11 %)
     
  • DAX

    15 302,45
    +102,77 (+0,68 %)
     
  • FTSE 100

    7 011,76
    +48,43 (+0,70 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4084
    +0,0032 (+0,23 %)
     

Super League : les détails financiers dévoilés

·1 min de lecture

Alors que 12 clubs de football européens ont annoncé dimanche 18 avril, la création d'une Super League, les informations concernant le financement de cette nouvelle compétition commencent à se dévoiler. Comme le rapportent le Financial Times et le Guardian, la banque JP Morgan Chase a confirmé lundi son engagement dans cette aventure. Le géant de Wall Street a indiqué avoir engagé 3,25 milliards d'euros pour le lancement de cette nouvelle ligue européenne. Une somme qui sera partagée entre les clubs lorsque la nouvelle compétition débutera.

Par ailleurs, la banque d'investissement américaine a promis un "bonus de bienvenue" de 200 à 300 millions d'euros aux clubs engagés dans cette Super League. Les clubs membres ont accepté de payer 264 millions par an pour rembourser la dette, un chiffre qui comprend le taux d'intérêt de l'emprunt de 2 à 3%. "Je peux confirmer que nous finançons l'accord, mais je n'ai aucun autre commentaire pour le moment", a indiqué un porte-parole de la banque.

>> A lire aussi - 12 grands clubs font officiellement sécession pour créer la Super League

Le financement fourni par JP Morgan sera garanti par les droits de diffusion télévisée de la compétition estimés à quatre milliards d'euros par an, soit le double de la Ligue des Champions. Les organisateurs de la compétition ont depuis un moment déjà prospecté du côté des potentiels diffuseurs. Selon plusieurs sources proches du dossier au Financial Times, des discussions auraient été engagées avec Amazon, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Française des Jeux (FDJ), la marge sur les gains recule : le conseil Bourse du jour
La Juventus de Turin s’envole en Bourse, la Super League “va créer de la valeur”
12 grands clubs font officiellement sécession pour créer la Super League
Pourquoi toutes les stars lancent-elles leur marque de tequila ?
Au Puy-en-Velay, les bougies antigel ravivent la flamme d’une ciergerie