Marchés français ouverture 3 h 59 min
  • Dow Jones

    35 490,69
    -266,19 (-0,74 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,84
    +0,12 (+0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 825,62
    -272,62 (-0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,1613
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    25 579,02
    -49,72 (-0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    50 805,78
    -1 699,36 (-3,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 413,02
    -61,31 (-4,16 %)
     
  • S&P 500

    4 551,68
    -23,11 (-0,51 %)
     

Sunday, l'appli de paiement par QR code des fondateurs de Big Mamma, lève 100 millions de dollars

·2 min de lecture

Cinq mois seulement après son lancement, cette appli de paiement au restaurant via un simple QR code, lève 100 millions de dollars, auprès des fonds américains Coatue et DST.

Victor Lugger et son acolyte Tigrane Seydoux (Big Mamma) ainsi que Christine de Wendel (ex-ManoMano), les trois fondateurs de Sunday viennent de boucler une coquette levée de fonds: 100 millions de dollars apportés par les fonds américains Coatue et DST. ", nous sommes 170 aujourd'hui, se réjouit Victor Lugger. Notre appli a été vendue à 1.500 restaurants qui ont réalisé 1,5 milliard d'euros de ventes et surtout... nous avons redistribué un million d'euros de pourboires à plus de 2.000 serveurs!"

Avec déjà un million d'utilisateurs, l'appli Sunday, qui permet de payer l'addition au restaurant en flashant un QR code est en train de connaître un succès inédit. Ses atouts? "Une technologie qui fonctionne dans tous les restaurants et pour tous les clients. Pas besoin d'abonnement, pas de frais d'installation, pas de frais fixe... explique Victor Lugger en soulignant que Sunday coûte 50% moins cher aux professionnels que le paiement par carte bancaire.

"On accélère le rythme"

La start-up qu'il a créé avec son associé dans , et l'ancienne dirigeante de ManoMano, Christine de Wandel, avait déjà levé 24 millions d'euros à son lancement. "Nous n'avons pas encore dépensé la totalité de nos fonds de lancement mais nous avons été sollicités par les investisseurs pour accélérer le rythme et avons accepté leur aide, dévoile Victor Lugger. Cela va nous permettre d'élargir notre marché au-delà des quatre pays où nous sommes actuellement (France, Royaume-Uni, Etats-Unis et Espagne)".

Une évidence à ce stade, le QR code est devenu incontournable et même très populaire en quelques mois, utilisé par tous et largement partagé par les clients des restaurants pour consulter les menus ou même faire . La question n'est pas de savoir si la possibilité de payer par ce biais est pertinente mais qui serait le meilleur pour préempter cette évolution dans les prochains mois?

Bientôt BCorp

"C'est nous!" répondent les trois compères qui, en plus de développer leur entreprise à grande vitesse, ont [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles