La bourse ferme dans 4 h 4 min
  • CAC 40

    6 508,55
    -14,89 (-0,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 744,84
    -4,51 (-0,12 %)
     
  • Dow Jones

    33 309,51
    +535,11 (+1,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,0335
    +0,0033 (+0,32 %)
     
  • Gold future

    1 806,60
    -7,10 (-0,39 %)
     
  • BTC-EUR

    23 724,20
    +1 201,66 (+5,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    577,12
    +45,90 (+8,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    92,99
    +1,06 (+1,15 %)
     
  • DAX

    13 692,54
    -8,39 (-0,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 489,13
    -17,98 (-0,24 %)
     
  • Nasdaq

    12 854,80
    +360,88 (+2,89 %)
     
  • S&P 500

    4 210,24
    +87,77 (+2,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2205
    -0,0013 (-0,11 %)
     

En Suisse, la municipalité décide de mettre cette rivière sous perfusion... d'eau potable

"C’était ça ou tout mourait". En Suisse, face au niveau extrêmement bas d'un cours d'eau, la municipalité a décidé de renflouer la Drize avec de l'eau potable, relate La Tribune de Genève, lundi 25 juillet. La mesure inédite répond à l'alerte donnée par la Fédération suisse de pêche. Face à la sécheresse qui rend les débits et les niveaux des cours d'eau extrêmement bas, la faune des cours d'eau situés dans le canton de Genève est en danger, ce qui comprend les poissons, mais aussi les crustacés et les insectes. La décision a donc été prise de mettre la Drize sous perfusion. "Quelque 6 litres d’eau potable/seconde provenant du réseau sont actuellement injectés dans la rivière, en continu", détaille Alexandre Wisard, directeur du Service du lac, de la renaturation des cours d’eau et de la pêche, à nos confrères du média local.

La mesure, reconnaît le responsable, n'est "ni durable, ni généralisable", en plus "d'être coûteuse". Mais il y avait "urgence absolue", et "c'était la seule solution", estime ce dernier. La perfusion sera maintenue jusqu'à ce qu'il pleuve suffisamment. Dans les autres cours d'eau du canton, les inquiétudes sont les mêmes. Les niveaux d'eau (l'étiage) n'ont jamais été aussi bas. En France, les médias se font aussi échos des débits et des niveaux historiquement bas de certains cours d'eau, comme ceux du Chéran en Haute-Savoie, historiquement faible, ceux de l'Ain et du Rhin. Or, "il faut se battre pour chaque litre d'eau", estime le directeur qui appelle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dans les avions, les masques à oxygène ne permettent de respirer que quelques minutes
RSA : la droite veut réviser son mode de calcul pour corriger une injustice
Les gagnants et perdants de la remontée des taux d'intérêt
La France en 2030 : comment l'innovation va nous sortir de la crise
Pouvoir d'achat : le second volet des mesures adopté à l'Assemblée après quatre jours de débats

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles