Marchés français ouverture 3 h 42 min
  • Dow Jones

    32 432,08
    +194,55 (+0,60 %)
     
  • Nasdaq

    11 768,84
    -55,12 (-0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 497,45
    +20,58 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0819
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    19 690,03
    +122,34 (+0,63 %)
     
  • Bitcoin EUR

    24 980,31
    -799,10 (-3,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    589,59
    -17,86 (-2,94 %)
     
  • S&P 500

    3 977,53
    +6,54 (+0,16 %)
     

Suicide de Lucas : un adolescent accusé ne «reconnait pas avoir harcelé son camarade»

© DR

L’enquête sur le suicide du jeune Lucas se poursuit. Quatre adolescents de 13 ans ont été arrêtés dans cette affaire, accusés d’avoir harcelé le jeune garçon au point qu’il mette fin à ses jours. Alors qu’ils doivent être jugés prochainement, l’avocate de l’un des mineurs en question a déclaré à BFMTV samedi que son client «ne reconnait absolument pas avoir harcelé son camarade».

La veille, le procureur de la République d’Epinal a indiqué dans un communiqué que «lors de leurs auditions, les mis en cause, deux filles et deux garçons âgés de 13 ans, scolarisés dans le même établissement que Lucas, ont uniquement admis avoir proféré à plusieurs reprises des moqueries à l'encontre de leur camarade». Mais d’après l’avocate de l’un d’eux, «il conteste tout à fait fermement avoir dit ou commis quelque harcèlement que ce soit à l'encontre de Lucas». Elle rappelle que pour l’heure, les quatre adolescents sont présumés innocents et qu’une décision «de non-lieu, de relaxe» pourrait être prise dans le futur. L’avocate ajoute que «le suicide d’un jeune c’est dramatique» et précise qu’il peut y avoir plusieurs causes expliquant cette tragédie.

"Les torts doivent être reconnus"

Pour les parents de Lucas en revanche, il ne fait pas de doute que le harcèlement scolaire et les attaques homophobes subis par leur fils soient la cause de son suicide. «Les faits se sont déroulés du mois de septembre 2022 au début du mois de janvier 2023», a par ailleurs fait savoir le procureur vendredi. «A ...


Lire la suite sur ParisMatch