La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    48 192,55
    -420,38 (-0,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

Suicide ou effroyable matricide ? Une troublante affaire prend fin en Guadeloupe

·1 min de lecture

Quatre jours de procès à huis clos. Le verdict est tombé le 16 octobre dernier dans la soirée. Une adolescente de 16 ans a été condamnée à 14 ans de prison pour le meurtre de sa mère, rapporte Paris Match. Le drame s'est déroulé à Baie-Mahault, en Guadeloupe. Âgée de 48 ans, la mère de famille a été mortellement blessée d'une balle dans le cou, le 6 juillet 2020 alors qu'elle se trouvait dans sa voiture. Elle venait tout juste de se garer sur le parking du centre commercial Destreland, l'un des plus grands de l'archipel.

Suicide ou effroyable matricide ?

Les enquêteurs se sont d'abord orientés vers la thèse suicidaire mais ils se sont rapidement tournés vers la fille de la victime, présente dans le véhicule ce jour-là. La vice-procureur Marie-Eve Brunet a qualifié ce dossier d'une "complexité vertigineuse", selon les déclarations du procureur de la République à Pointe-à-Pitre, Patrick Desjardins, cité par l'Agence France Presse (AFP).

La jeune femme condamnée, âgée de 15 ans au moment des faits, a assuré tout au long du procès qu'il s'agissait d'un accident. À l'annonce du verdict, l'avocat du père de la victime s'est dit "surpris". Selon lui, la peine aurait pu être réduite si l'homicide involontaire avait été retenu, écrit l'AFP.

De con côté, l'avocate de la meurtrière présumée a fait part de sa décision de faire appel, qualifiant l'adolescente d'une "jeune fille extrêmement brillante" à l'école. "La décision est excessive dans (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Affaire Gabby Petito : la police a commis une bévue tragique aux suites désastreuses
Covid-19 : la France va-t-elle subir une 5ème vague ? Les prévisions du Professeur Gilbert Deray
Une mère inquiète pour son bébé : depuis ses 10 ans, ses seins ne cessent de grossir
L'audience dégénère ! Une mère de famille disjoncte, la juge en fait les frais
"Je vois la mort qui arrive face à moi" : le témoignage glaçant de Romain Grosjean sur son spectaculaire accident

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles