Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,86 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 374,10
    +1,40 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 001,74
    -2 513,91 (-4,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,18 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,11 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,95 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,31 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Suicide d'un adolescent de 15 ans à Poissy : une lettre du rectorat menaçait les parents de déposer plainte

PIXABAY

Le nombre d'adolescent se donnant la mort à la suite de harcèlement scolaire ne cesse d'augmenter. Mardi 5 septembre 2023, un jeune garçon de 15 ans s'est donné la mort à son domicile. C'est sa mère qui l'a retrouvé pendu dans sa chambre. Malgré l'intervention des pompiers, ce dernier n'a pas pu être réanimé. Le jour du drame, BFMTV indiquait que l'adolescent était victime de harcèlement scolaire par deux camarades, au sein du lycée professionnel Adrienne-Bolland à Poissy. Le proviseur de l'établissement avait reçu ses parents en mars 2023. Samedi 16 septembre 2023, BFMTV indique également que les parents de la victime avaient déposé une main courante au commissariat de Poissy. "Il est incompréhensible que vous puissiez laisser un adolescent subir une telle violence verbale et psychologique dans votre établissement sans réagir d'une quelque manière, aussi allons-nous déposer plainte et vous considérer comme responsable si une catastrophe devait arriver à notre fils", écrivaient les parents, dans une lettre adressée au proviseur. Deux semaines plus tard, ils ont obtenu une réponse du rectorat de Versailles, à travers une lettre que nos confrères de BFMTV ont pu consulter.

Pensant enfin obtenir la mise en place d'actions pour aider leur fils, les parents ont eu la surprise de lire que le rectorat leur reprochait leur réaction. "Vous avez remis en cause les fonctions et menacé de dépôt de plainte le personnel de direction du lycée professionnel (...) Vous avez reproché à ce dernier (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite