Marchés français ouverture 8 h 56 min
  • Dow Jones

    31 535,51
    +603,14 (+1,95 %)
     
  • Nasdaq

    13 588,83
    +396,48 (+3,01 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2053
    -0,0035 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • BTC-EUR

    40 770,84
    +2 903,96 (+7,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,63
    +54,40 (+5,86 %)
     
  • S&P 500

    3 901,82
    +90,67 (+2,38 %)
     

Suicide d'Evaëlle : "les vrais fautifs et les vrais coupables ne sont pas ces enfants", estime la psychologue Catherine Verdier

franceinfo
·1 min de lecture

"C'est tout à fait exceptionnel" que trois adolescents aient été mis en examen pour harcèlement, après le suicide d'Evaëlle, morte à l'âge de 11 ans en 2019, a indiqué sur franceinfo mardi 19 janvier Catherine Verdier, psychologue, fondatrice de l’association Amazing kids et du cabinet Psyfamille. "C'est un exemple qui va faire jurisprudence", mais cela n'est pas suffisant. Ces mises en examen vont servir d'exemples, "mais le souci, estime Catherine Verdier, c'est que les vrais fautifs et les vrais coupables ne sont pas ces enfants. Ce sont tous ces adultes qui n'ont rien fait, qui n'ont pas agi. C'est vous, c’est nous, c'est toute la société, nos municipalités, l’État".

Des professeurs qui manquent d'une formation spécifique

La psychologue appelle à "centrer sur la prévention dès le plus jeune âge, à partir du moment où ils mettent les pieds en collectivité et sur la formation des professeurs. Ce sont les deux axes qui sont nécessaires". Selon elle, les professeurs ne sont pas formés "et puis quand ils voient quelque chose, ils ne savent pas comment faire. Je ne leur jette pas la pierre parce que durant leur formation, il n'ya (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi