La bourse est fermée

Succession : ce que va « gagner » le notaire à votre décès

Emilie BOUET
1 / 1

Succession : ce que va « gagner » le notaire à votre décès

Pour les proches, le décès d’un membre de la famille est une période difficile, à laquelle divers soucis peuvent se greffer : problèmes financiers, frais funéraires, difficultés à trouver un accord entre héritiers… Rapidement après un décès, un dossier de succession est ouvert. Dans une majorité des cas, cette étape est gérée grâce à l’intervention d’un notaire. Mais combien coûte ce service ?

Un notaire, une obligation ?

Son intervention est obligatoire si la succession comprend un bien immobilier, si le montant de la succession est égal ou supérieur à 5 000 euros ou s’il existe un testament ou une donation entre époux.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Classic, Gold, Infinite : quelle assurance pour quelle carte ?
- Crédit immobilier, épargne, auto… Ces 6 « bonnes surprises » qui vous attendent
- Action FDJ : prix et seuil de 2 000 euros, deux mauvaises nouvelles pour les particuliers