Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 966,68
    +55,08 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,57
    +17,21 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,42 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0823
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    2 045,80
    +15,10 (+0,74 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 152,85
    -58,05 (-0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,57
    -2,04 (-2,60 %)
     
  • DAX

    17 419,33
    +48,88 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 706,28
    +21,79 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,80 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2673
    +0,0015 (+0,12 %)
     

Succession : pourquoi vous devriez conserver votre PER après la retraite, ou l'ouvrir

Tim Robberts / Getty Images

Le plan d’épargne retraite (PER) est désormais une enveloppe bien connue des Français pour épargner en prévision de la retraite. Peu d’entre eux savent en revanche qu'ils ne sont pas obligés de demander la fermeture - ou rachat - de leur PER une fois l'âge du départ atteint. Or, si ce produit tunnel ne peut être débloqué - sauf cas spécifiques comme l’achat de la résidence principale - avant la «quille», vous avez tout à fait la possibilité de le conserver après avoir cessé votre activité. Un choix qui peut même être avantageux, pour plusieurs raisons.

>> Notre service - Comparez les performances des plans d’épargne retraite (PER) grâce à notre simulateur

Encore plus étonnant, il peut aussi être intéressant de «souscrire un PER après être déjà parti à la retraite», affirme Benoît Berchebru, directeur de l’ingénierie patrimoniale de Nortia. Voici les avantages que vous pouvez tirer de cet usage, au premier abord à contre-emploi, du plan d’épargne retraite.

Le premier atout du PER est fiscal puisque les versements que vous effectuez sur votre PER sont déductibles de votre revenu imposable. Eh bien sachez que cet avantage fiscal existe toujours une fois que vous êtes parti à la retraite, si vous conservez votre PER ou en ouvrez un.

Précision d’importance : comme vous ne percevez plus de revenus professionnels, le montant des versements déductibles sera limité à 4 399 euros une fois à la retraite. Ce qui n'est toutefois pas négligeable pour Benoît Berchebru : «Avec une tranche marginale (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Succession : quand l’héritage vire au cauchemar, racontez-vous !
Médecin généraliste, pédiatre, gynéco... les futurs tarifs de consultations proposés par la Sécu
La fille de Joël Robuchon dénonce la gestion calamiteuse de la succession du chef multi-étoilé
Impôt sur le revenu, IFI... tout ce que vous pouvez déclarer en ligne
Banque : Nickel se lance dans le crédit instantané, 10 ans après sa création