La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 828,75
    +473,25 (+2,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Succès financiers et engagements sociaux: premier semestre 2022 record pour le CAC40

Mourad ALLILI/SIPA

TRIBUNE- Les résultats du CAC 40 au premier semestre 2022 sont déjà records. Porté par le pétrole, la défense et le luxe, il cumule près de 73 milliards d'euros de bénéfices.

Bénédicte Hautefort (), pour Challenges

La saison d'été rime aussi avec premiers résultats semestriels 2022 des entreprises côtées. Et les sociétés du se portent bien: +16% du chiffre d’affaires en moyenne, +25% de marges, et des perspectives 2022 revues à la hausse pour la moitié d’entre elles. Les indicateurs macro ont beau être tous au rouge, cela ne les ralentit pas. Le CAC 40 cumule près de 73 milliards d’euros de bénéfices au premier semestre, contre 60 milliards 2021, un semestre déjà record. Ailleurs en Europe, les sociétés cotées sont aussi toniques, avec des chiffres un tout petit peu en-deçà – 13% de croissance en moyenne pour le chiffre d’affaires, 24% pour la marge, et une proportion de seulement un quart à rehausser leurs objectifs pour 2022.

Le CAC 40 bénéficie d’un appel d’air sectoriel: pétrole, défense et luxe. TotalEnergies profite de la hausse du baril de pétrole et du prix du gaz, avec le meilleur résultat net du CAC40, plus de 10 milliards d’euros; Engie, premier fournisseur de gaz en France, double son bénéfice, à 5 milliards d’euros. Airbus, Thalès et Safran ont des carnets de commandes gonflés par les commandes d’armement de tous les pays face à la guerre d’Ukraine. LVMH (actionnaire minoritaire de Challenges), Hermès, Kering et L’Oréal signent un nouveau semestre record, malgré le ralentissement de la Chine toujours partiellement confinée. Leur clientèle, peu sensible à l’inflation, a absorbé les hausses de prix. S’y ajoute un effet de change bénéfique pour ce secteur: les entreprises du luxe ont des coûts de production en euros, et exportent beaucoup en dollars, qui se sont appréciés de 20% en six mois.

Monter en gamme pour monter les prix

Si les entreprises réussissent de façon aussi spectaculaire, c’est aussi parce qu’elles ont su très vite se redéployer. Lorsque la guerre d’Ukraine a éclaté en février, toutes les entreprises en Europe ont revu leur stratégie. Les géants du luxe, LMVH, L’Oreal et Hermès, ont précisé en fermant leurs [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles