La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    52 009,05
    +415,25 (+0,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3842
    +0,0058 (+0,42 %)
     

Suède: huit blessés dans une attaque «terroriste» présumée

·2 min de lecture

Huit personnes ont été blessées ce mercredi 3 mars par arme blanche, dont trois grièvement, lors d'une attaque « terroriste » présumée dans le sud de la Suède.

L'attaque a eu lieu dans l'après-midi à Vetlanda, une petite ville de 12 000 habitants dans le sud de la Suède. Elle a fait huit blessés, dont trois grièvement. L'assaillant présumé, un homme d'une vingtaine d'années, a été touché à la jambe par des tirs de la police lors de son interpellation. Un porte-parole de la police a indiqué qu'il était en possession d'une « arme tranchante ».

Après avoir dans un premier temps écarté la piste terroriste, la police a finalement indiqué en début de soirée suspecter un « crime terroriste ». « Il y a des détails de l'enquête qui font que nous travaillons sur de possibles motivations terroristes. Mais je ne peux pas préciser de quoi il s'agit », s'est contenté d'indiquer Malena Grann, chef de la police de la région de Jönköping, lors d'une conférence de presse.

Le suspect, qui a été hospitalisé pour traiter ses blessures, n'était pas en état d'être entendu. Les autorités ont seulement rapporté qu'il habitait la région et était connu de la police pour des délits mineurs.

« Ce sont des événements terribles et mes pensées vont aux victimes et à leurs proches », a déclaré dans un communiqué le ministre de l'Intérieur Mikael Damberg.

En Suède, les services de renseignement considèrent la menace terroriste comme élevée. Le pays a été visé à deux reprises par des attentats ces dernières années. Le dernier remonte à 2017, lorsqu'un demandeur d'asile ouzbek débouté a fauché plusieurs piétons à Stockholm avec un camion volé, tuant cinq personnes. Il a été condamné à la prison à vie en juin 2018. En décembre 2010, un homme avait mené une attaque suicide à la bombe, dans le centre de Stockholm, mais n'avait fait que des blessés légers.

(Avec AFP)