Marchés français ouverture 2 h 5 min
  • Dow Jones

    34 297,73
    -66,77 (-0,19 %)
     
  • Nasdaq

    13 539,29
    -315,83 (-2,28 %)
     
  • Nikkei 225

    27 022,63
    -108,71 (-0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,1311
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    24 219,15
    -24,46 (-0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    33 432,23
    +1 335,20 (+4,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    858,17
    +37,58 (+4,58 %)
     
  • S&P 500

    4 356,45
    -53,68 (-1,22 %)
     

Comment le streaming vole la vedette aux stars d’Hollywood

·2 min de lecture

Les plateformes font pleuvoir les dollars sur le cinéma… au profit des salariés et des algorithmes.

L’anecdote a fait le tour d’Hollywood. Quand a décidé de proposer Dune sur son service de streaming le jour de la sortie du film en salles, le 21 octobre dernier, le réalisateur du film, Denis Villeneuve, a fait part de son exaspération. Pour lui, "regarder Dune sur un téléviseur, c’est comme piloter un hors-bord dans sa baignoire". Alors que les studios se battent pour attirer des abonnés, cette révolution de la diffusion a submergé le cinéma américain sous une avalanche d’argent. Mais cette nouvelle donne agite le milieu, car elle bouleverse la façon dont le talent est récompensé. Si la plupart des salariés s’en sortent mieux, le pouvoir des grandes stars, lui, tend à décliner. "Les plate­formes de streaming suscitent une demande énorme de main-d’œuvre", souligne Patrick Whitesell, patron d’Endeavor, l’agence phare d’Hollywood.

Plus question de parier gros sur quelques grands projets

Du coup, le nombre d’emplois dans le cinéma va augmenter d’un tiers lors des dix prochaines années, soit quatre fois le taux de croissance global de la main-d’œuvre américaine. Mais les grandes stars et les meilleurs scénaristes estiment que le système de rémunération des plateformes est désavantageux. "Les gens sont sous-payés en cas de succès et surpayés en cas d’échec", regrette John Berlinski, juriste chez Kasowitz Benson Torres, qui représente les grosses pointures hollywoodiennes. Certes, tourner un film en streaming paie toujours très bien. Mais auparavant, les acteurs pouvaient gagner le double avec les droits sur les entrées en salles.

Aujourd’hui, un blockbuster peut coûter 200 millions de dollars pour le tournage, et autant en publicité. Le studio n’a qu’une mince chance de récupérer sa mise. La façon dont les plateformes de streaming font émerger un blockbuster est différente. Plus question de parier gros sur quelques grands projets. Avec la stratégie repose sur une démarche aléatoire, où les "hits sont d’abord découverts par les utilisateurs, avant d’être amplifiés par [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles