Stratégies : quels facteurs pourraient contribuer à une hausse des marchés d'ici la fin de l'année ?

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
KNYJF42,600,30
F3D.BE42,220,00
^REURUSD1 738,01-5,77

Quels facteurs pourraient contribuer à une hausse des marchés d'ici la fin de l'année ? Telle est la question posée par Richard Pease, gérant chez Henderson Global Investors. Pour le spécialiste, la réponse est peut-être à trouver du côté des hedge funds qui pourraient être tentés de renforcer la croissance des marchés actions vers la fin de l'année. Ayant adopté pendant la majeure partie de l'année une attitude prudente et disposant désormais de liquidités importantes, nombreux sont ceux qui sont passés à côté de la forte reprise sur les marchés actions à la fin de l'été. Ils pourraient donc essayer de se rattraper en investissant en masse en cette fin d'année.

Les investisseurs ayant acheté des obligations d'état par mesure de précaution pourraient également entretenir le rebond des marchés. Ceux-ci se retrouvent à financer ces mêmes états car le niveau de taux réel effectif est négatif sur ces rendements. Les Gilts à 10 ans et les rendements du Bund étant toujours inférieurs à 2%. Il est possible que les investisseurs, qui sont restés pendant longtemps sous-pondérés en actions, et plus particulièrement en actions européennes, envisagent de revoir leur allocation d'actifs, s'ils ne l'ont pas déjà fait.

Malgré tout, le gérant souligne "l'effet néfaste" de la politique, qui reste le principal risque pour la croissance mondiale. Aux Etats-Unis, les discussions sur le 'fiscal cliff' piétinent et sont sources d'inquiétude. En Europe, la mise en place d'un éventuel plan de sauvetage pour l'Espagne continue de soulever des incertitudes, alors que les Etats doivent faire face à leurs propres problèmes de désendettement. Les différentes mesures mises en place (LTRO, OMT (CDNX: OMT.V - actualité) et autres mécanisme européen de stabilité) n'ayant pas réussi à en venir à bout. L'environnement macro-économique en Europe (Chicago Options: ^REURUSD - actualité) continue d'être affecté, positivement ou négativement, par les aboutissements des sommets politiques et par la volonté des politiciens à soutenir les marchés et l'économie.

Dans un tel contexte, il est préférable de ne pas s'attarder sur des événements sur lesquels nous n'avons aucun contrôle et de se concentrer sur les fondamentaux des sociétés en sélectionnant des entreprises internationales bon marché, exposées à la croissance des marchés internationaux, disposant de revenus constants et sains, d'un pouvoir de fixation des prix, de solides modèles d'entreprise et d'équipes dirigeantes stables, estime Richard Pease. Le gérant cite à titre d'exemple le constructeur finlandais d'ascenseurs Kone (Other OTC: KNYJF.PK - actualité) et les entreprises de services pétroliers Subsea 7 (Berlin: S8J.BE - actualité) et Fugro (Berlin: F3D.BE - actualité) .