La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 265,37
    -450,02 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1355
    +0,0037 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 836,10
    -6,50 (-0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    31 597,05
    -3 005,63 (-8,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    870,86
    +628,18 (+258,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,83
    -0,72 (-0,84 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 768,92
    -385,10 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 397,94
    -84,79 (-1,89 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3546
    -0,0055 (-0,40 %)
     

Strasbourg : un homme condamné à 4 mois ferme pour avoir dépecé et décapité un veau vivant

·2 min de lecture

Plus de trois mois après avoir été retrouvé en train de dépecer et décapiter un veau encore en vie dans son garage, un homme a été condamné à quatre mois de prison ferme, 300 euros d'amende et une interdiction de détenir un animal.

Un homme de 35 ans a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Strasbourg à quatre mois de prison ferme pour avoir "dépecé et décapité" un veau vivant à Strasbourg, a-t-on appris de sources concordantes. Pour ces faits qui se sont déroulés en août dernier, il a également reçu une "interdiction définitive de détenir un animal", a indiqué sur Twitter la police nationale du Bas-Rhin.

Il devra de plus régler "la somme de 300 euros de dommages-intérêts" aux sept associations de défense des animaux qui s'étaient portées parties civiles, a indiqué l'une d'entre-elles, l'association Stéphane Lamart, dans un communiqué

Le veau avait été acheté illégalement

Au moment des faits, le 27 août dernier, la police avait reçu plusieurs appels évoquant des hurlements d'animal provenant d'un garage. Sur place, les policiers avaient trouvé "un veau, agonisant et partiellement décapité, les quatre membres sectionnés et un individu attelé à dépecer la bête", avait indiqué la police.

"Le sang de ce pauvre animal se déversait dans le réseau de canalisations des eaux usées", précise dans son communiqué l'association Stéphane Lamart.

Interpellé, l'auteur n'avait "aucune des qualifications requises pour l'abattage d'un animal" et le veau, mort de ses blessures, n'avait pas été cédé légalement. Selon l'association Stéphane Lamart, "il l'avait obtenu illégalement" sur le site leboncoin.fr.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Il est nécessaire pour votre santé de manger de la viande, du poisson, de la charcuterie"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles