Marchés français ouverture 4 h 34 min
  • Dow Jones

    35 490,69
    -266,19 (-0,74 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,84
    +0,12 (+0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 831,31
    -266,93 (-0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,1608
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    25 643,20
    +14,46 (+0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    50 591,85
    -1 966,50 (-3,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 407,58
    -66,75 (-4,53 %)
     
  • S&P 500

    4 551,68
    -23,11 (-0,51 %)
     

Comment Stellantis veut multiplier par quatre les ventes d'Alfa Romeo

·2 min de lecture

Jean-Philippe Imparato, nouveau patron de la marque italienne, annonce que la firme a renoué avec les profits au premier semestre. Au programme; cinq nouveautés en cinq ans. Et un SUV compact dès juin 2022. Une petite voiture sur base 208 est prévue ensuite, avec une version électrique. Alfa Romeo est prioritaire pour Stellantis. Objectif: 200.000 ventes annuelles (contre 55.000 cette année).

"Cinq nouveautés en cinq ans, une par an" ! C’est ce qu’annonçait mercredi directeur d’Alfa Romeo depuis janvier dernier, en marge d'une opération de relations publique avec la Villa d’Este, sur ce magnifique lieu connu pour ses concours d’élégance au bord du lac de Côme. Jamais la célèbre marque frappée du blason des Visconti n’avait connu une telle effervescence. La firme turinoise, qui comporte aujourd’hui à peine deux modèles (la berline Giulia et le de gamme moyenne supérieure) lancés… en 2017, est désormais au cœur de la stratégie haut de gamme du groupe Stellantis (PSA et Fiat Chrysler Automobiles). Avec un "plan produits jusqu’en 2026, qui a été présenté le 9 septembre dernier à Carlos Tavares". Le directeur général du groupe franco-italo-américain l'a validé. A plus long terme, "nous avons une vision stratégique à 2030".

Electrification en cours

Première étape de la reconquête : un SUV compact Tonale, rival du . "Il sera lancé le 4 juin 2022, avec, pour la première fois, des moteurs hybrides et hybrides rechargeables". Indispensable en Europe, alors que la marque n'a toujours pas réussi à en créer un depuis vingt ans, alors qu'un premier concept Kamal avait été présenté au début des années 2000 ! La production doit "débuter en mars prochain à Pomigliano d’Arco" (près de Naples). Ce modèle, Jean-Philippe Imparato reconnaît qu’il ne lui doit rien. Il était déjà prévu in fine par l’ancien groupe Fiat Chrysler, sur un châssis issu du . Mais "je l’ai volontairement retardé de douze semaines pour parfaire la qualité, souligne-t-il. Viendra ensuite une voiture du ), sur base de Peugeot 208. Une condition sine qua non pour démocratiser la marque, la dernière citadine d'Alfa, la Mito, ayant disparu en 2018 sans aucune descendance, aussi paradoxal que cela fût ! Cette nouveauté est prévue en principe pour une présentation en 2023. Un dérivé "électrique est au programme. Avant un basculement de la marque en 2027 vers le tout électrique". Ce qui suppose qu'électrifi[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles