Marchés français ouverture 8 h 15 min
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    27 781,02
    +497,43 (+1,82 %)
     
  • EUR/USD

    1,1878
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    26 235,80
    +274,77 (+1,06 %)
     
  • BTC-EUR

    33 210,33
    -908,12 (-2,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    951,68
    -9,21 (-0,96 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     

Stellantis veut dominer le marché de la voiture électrique

·2 min de lecture

Longtemps sceptique face à la voiture électrique, Carlos Tavares vient de donner le coup d'envoi de l'offensive de Stellantis en la matière. Une stratégie qui passe par le développement de quatre plateformes, qui serviront aux 14 marques du tentaculaire groupe né de la fusion de PSA et FCA.

Après avoir longtemps traîné les pieds, Carlos Tavares a fini par se convertir à l'électrique. C'était manifeste lors de l'EV Day, une présentation qui a annoncé les contours de la stratégie de Stellantis (né de la fusion de PSA et FCA) en termes d'électrification. A terme, ce géant de l'automobile qui comporte pas moins de 14 marques a pour ambition de devenir un leader mondial de la voiture électrique. Cela passe par une : seulement quatre contre pas moins de 23 aujourd'hui, héritage de l'histoire du groupe, agglomération de nombreuses marques provenant d'horizons différents.

Stellantis entend miser à fond sur l'électrique. A écouter les discours des intervenants lors de cet EV Day du 8 juillet 2021, à peine une semaine , on pourrait même croire que seuls les véhicules à batterie auront droit de cité à l'avenir dans le catalogue du géant franco-italo-américain. Mais, si on lit entre les lignes, on se rend compte que la stratégie est bien plus pragmatique que ce que le vernis de la communication laisse à penser. Les objectifs de vente en témoignent : en 2030, Stellantis estime que 70 % de ses volumes européens seront réalisées avec des modèles tout électriques. Il restera donc des voitures thermiques et hybrides dans les concessions. Aux Etats-Unis, les voitures à batterie seront même minoritaires, avec 40 % des ventes !

Si, au cours de cette communication autour de la voiture électrique, Stellantis n'a communiqué que sur les futurs modèles à batterie, il convient de rappeler que ces architectures techniques seront multi-énergies. Une approche qui permet de parer toute volte-face politique ou de la demande des clients.

Quatre plateformes pour 14 marques

La plus petite des plateformes, dénommée STLA Small, sera une évolution de l'actuelle CMP. Destinée aux citadines et compactes, elle pourra offrir des autonomies allant jusqu'à 500 km, avec des batteries oscillant entre 37 kWh et 82 kWh. Au-dessus, la STLA Medium sera dérivée de l'EMP2, et sera notamment utilisée p[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles