Marchés français ouverture 7 h 1 min
  • Dow Jones

    34 393,75
    -85,85 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    14 174,14
    +104,72 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2126
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    33 402,32
    +923,75 (+2,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 002,43
    +33,59 (+3,47 %)
     
  • S&P 500

    4 255,15
    +7,71 (+0,18 %)
     

Stellantis va signer un partenariat avec Foxconn, constructeur de l’iPhone

·1 min de lecture
Carlos Tavares a trouvé, dans la corbeille de mariage avec FCA, l'accord avec Foxconn, qu'il reprend à son compte à point nommé alors que la crise des puces fait rage.
Carlos Tavares a trouvé, dans la corbeille de mariage avec FCA, l'accord avec Foxconn, qu'il reprend à son compte à point nommé alors que la crise des puces fait rage.

Le groupe automobile Stellantis, issu de la récente fusion de Peugeot-Citroën et de Fiat-Chrysler, et le géant taïwanais de la fabrication de produits électroniques Foxconn doivent annoncer ce matin un « partenariat stratégique ». Stellantis s'est refusé à tout commentaire avant l'annonce, prévue à 11 h 45 (9 h 45 GMT).

L'accord, qui associe FIH Mobile Ltd, une filiale de Foxconn spécialisée dans les technologies mobiles, porterait sur la fourniture d'équipements, selon une source proche du dossier.

Foxconn, un conglomérat notamment connu pour fabriquer les iPhone d'Apple, cherche à se diversifier dans l'automobile pour participer à la conception de véhicules électriques et connectés.

De l'iPhone à l'automobile

Il avait passé en janvier 2020, avant la pandémie de Covid-19 et la naissance de Stellantis, un accord préliminaire avec Fiat-Chrysler (FCA) prévoyant la mise sur pied d'une coentreprise pour fabriquer ensemble des véhicules électriques, initialement destinés au marché chinois.

Le groupe a déjà conclu vendredi dernier un accord similaire avec le groupe américain Fisker pour fabriquer des voitures aux États-Unis d'ici à la fin 2023.

Il a également conclu en janvier une autre alliance avec le groupe automobile chinois Geely pour créer ensemble un équipementier et un conseiller au service des constructeurs de voitures.

Stellantis, dont la production est fortement affectée par la pénurie mondiale de puces électroniques, prévoit de présenter une stratégie d'éle [...] Lire la suite