La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    30 388,54
    -743,79 (-2,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

Stellantis signe avec Foxconn: comment Big Brother va vous surveiller en voiture

·2 min de lecture

Stellantis s’allie au taïwanais Foxconn — connu pour assembler les iPhone d'Apple — qui cherche à se diversifier dans l'automobile. Le but, développer des habitacles pour automobiles connectées.

Vous aimez les voitures simples, classiques, économiques ? Vous n’aimerez pas forcément les futurs tableaux de bord connectés high tech qui vous mettront en permanence sous surveillance, avec force injonctions comminatoires sécuritairement correctes ! C’est pour les concocter que s’allie ce mardi au taïwanais Foxconn, connu pour assembler les iPhone d'Apple et cherche à se diversifier dans l'automobile. La coentreprise née de leur rapprochement s'appelle Mobile Drive : elle aura pour vocation d'"accélérer les délais de développement des nouveaux équipements". Pour des raisons fiscales, cette association à parts égales s'établira aux Pays-Bas, assurent les deux sociétés.

s'allie donc à des spécialistes qui lui donnent accès à un savoir-faire que les constructeurs auto n'ont pas. Il s'agit d'"offrir des expériences embarquées innovantes aux utilisateurs", grâce à "des produits électroniques grand public, des interfaces IHM (interaction homme-machine) et des services de pointe, selon le communiqué. Big Brother veillera…

Après Volkswagen, Stellantis investit dans le logiciel qu'embarquent ses autos

Les images présentées aux journalistes montraient en effet des postes de conduite futuristes dotés de grands écrans, et d'autres écrans pour le divertissement des passagers. Stellantis, formé en janvier dernier de PSA et de Fiat Chrysler Automobiles, veut "frapper vite et fort vers (sic) une amélioration de l'expérience du client", les logiciels étant "au coeur de cette amélioration", souligne le directeur général de Stellantis,

"C'est quelque chose qui va changer la façon dont nous concevons nos voitures", a-t-il ajouté. "Les véhicules du futur seront de plus en plus pilotés par logiciel, et conçus par logiciel", a de son côté affirmé Young Liu, le président de Foxconn, qui avait passé en janvier 2020 un accord avec Fiat-Chrysler (FCA) prévoyant une coproduction de véhicules électriques destinés au marché chinois.

Foxconn avec Fisker et Geely

A la mi-mai, avait annoncé u[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Ford préfère Google à Microsoft pour ses voitures connectéesConnectée à Google, cette Fiat 500 réceptionne vos colis et repas en votre absenceLe football, au secours de la Volkswagen connectéeMouchard obligatoire : Bruxelles contrôle la conso de votre autoComment Carlos Tavares efface la crise chez Stellantis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles