Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 520,56
    +1 449,35 (+2,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,11
    -8,74 (-0,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Stellantis s’allie avec CATL sur les batteries pour voiture électrique

Ottaviani Serge

Stellantis s'associe avec un groupe chinois. Le groupe automobile a annoncé mardi la signature d’un accord avec le géant CATL pour acheter puis fabriquer des batteries pour ses plus petites voitures électriques en Europe. Les deux entreprises comptent développer des batteries à base de lithium, fer et phosphate (LFP), plus durables mais moins puissantes que les batteries NMC (nickel-manganèse-cobalt), qui équipent la plupart des véhicules électriques récents.

CATL, numéro un mondial des batteries, fournira les usines européennes de Stellantis en cellules et modules de batteries LFP, destinés à alimenter la production européenne des véhicules électriques Stellantis. Les deux entreprises envisagent également de créer une coentreprise à 50/50, scellant une «collaboration à long terme entre CATL et Stellantis», avec d'une part «l’élaboration d’une feuille de route technologique audacieuse pour soutenir la commercialisation des véhicules électriques de Stellantis», et d’autre part «l’identification de nouvelles opportunités permettant de renforcer la chaîne de valeur des batteries».

«La longue durée de vie et l’excellente stabilité thermique de la technologie LFP permettra à Stellantis de commercialiser des voitures particulières, des crossovers et des SUV électriques de grande qualité, durables et abordables dans les segments B et C», soit les voitures compactes et les petites familiales, précise Stellantis dans un communiqué. Volkswagen et Renault envisagent également de doter leurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

SFR va vendre à Morgan Stanley 70% de ses centres de données pour plus de 500 millions d'euros
OpenAI : les employés menacent de démissionner pour rejoindre Microsoft
OpenAI : qui est Sam Altman, l’ancien directeur à l’origine de ChatGPT, limogé pour «manque de transparence» ?
CAC 40 : la Bourse stable, l'Intelligence artificielle dans le viseur avec Nvidia
TotalEnergies tire un trait sur les sables bitumeux au Canada, grosse rentrée de cash