La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 265,51
    -233,52 (-1,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Stellantis présente le 22 juin la Peugeot 408, la Citroën C4X le 29 juin

Image © Peugeot

Deux nouveautés majeures sont étrangement dévoilées à une semaine d'intervalle pour une commercialisation fin 2022-début 2023. Deux modèles clés mélangeant les genres de SUV, coupés, berlines. La Peugeot, présentée le 22 juin, sera produite en France, la Citroën (29 juin) en Espagne.

Une semaine cruciale pour l’ex-PSA ! Et une étrange stratégie pour le nouveau groupe Stellantis, issu en janvier 2021 de la fusion entre Fiat-Chrysler et PSA. Avares de nouveautés, Peugeot et Citroën se débrouillent en effet pour dévoiler à une semaine à peine d’intervalle des modèles inédits qui constitueront leur actualité de l’année ! Mieux : les deux marques avaient prévu de montrer en avant-premières ces véhicules aux journalistes le même jour, à savoir mardi 21 juin ! Et, visiblement, les deux labels ne semblaient pas s’en être rendu compte… Peugeot dévoilera en tout cas officiellement sa 408 mercredi 22 juin, le 29, simultanément à Copenhague et à Istanbul.

Commercialisation en janvier, production en France

Le (ouf !) du lion constituera le clou du prochain Mondial de l’auto, qui se tiendra du 17 au 23 octobre à Paris. Mais pas de Citroën sur les stands, puisque la firme aux chevrons n’y sera pas présente ! Les deux modèles se veulent des véhicules bigarrés, mélangeant les genres, selon la tendance marketing du moment. La Peugeot 408 sera ainsi une voiture aux lignes acérées, agressives; qui aura aussi des caractéristiques de SUV, mais rabaissé pour moins consommer et rejeter de CO2. Tout en arborant un style proche des modèles baroudeurs, mais adouci quand même. Une sorte de Renault Arkana en plus grande. La carrosserie frisera les 4,70 mètres de long (contre 4,45 pour un 3008) !

Elle sera dérivée de la berline 308 sur la même version évoluée de la plate-forme EMP2, mais rallongée. La 408 sera placée en prix au-dessus du 3008, parce qu'elle ne sera vendue que dans les versions de pointe Allure et GT. La gamme du 3008 démarre à 32.750 euros en essence. 180.000 unités ont été écoulées l'an passé. La 408 reprendra les motorisations 1,2 Pure Tech à essence, mais sera dépourvue de diesel. Des versions hybrides rechargeables seront au programme, dont le 180 chevaux de la 308. "Les prix seront communiqués au Mondial avec des premières livraisons en janvier proc[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles