Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 403,91
    +1 107,49 (+1,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 442,18
    -25,92 (-1,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Stellantis organise une campagne de rappel sur son moteur diesel BlueHDi

N. Soler / EMAS

Les campagnes de rappel sont monnaie courante dans l'industrie automobile, et ce depuis de très longues années déjà. Mais de quoi s'agit-il ? En fait, c'est très simple. Lorsqu'une marque remarque un souci qui concerne de nombreuses voitures et qui n'est pas de la faute des conducteurs mais bien de la conception, ils organisent ce type d'opération. Ainsi, les propriétaires doivent ramener leur voiture au garage pour la faire réparer, aux frais du constructeur. Et tous peuvent être concernés, aussi bien les marques de luxe que celles plus grand public.

Après Ford, Kia ou encore Ferrari, c'est une fois encore au tour de Stellantis.

Un grand rappel

En effet, le groupe tricolore vient de mettre en place une grande campagne de rappel en Europe en raison d'un souci sur l'un de ses moteurs. Il s'agit du bloc diesel BlueHDi, qui équipe les voitures de Peugeot et Citroën, mais également DS, Fiat ou encore Opel depuis plusieurs années. Cela fait de longs mois déjà que des soucis ont été relevés, mais le groupe tricolore ne l'avait jamais...Lire la suite sur Autoplus