La bourse ferme dans 2 h 41 min
  • CAC 40

    6 349,72
    -12,96 (-0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 689,50
    -13,92 (-0,38 %)
     
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0431
    +0,0014 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 803,90
    -4,30 (-0,24 %)
     
  • BTC-EUR

    28 645,91
    -643,51 (-2,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    669,98
    -11,12 (-1,63 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,92
    -0,57 (-0,52 %)
     
  • DAX

    13 954,61
    -73,32 (-0,52 %)
     
  • FTSE 100

    7 428,37
    +10,22 (+0,14 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    +119,40 (+0,45 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • GBP/USD

    1,2257
    -0,0005 (-0,04 %)
     

Stellantis annonce la suspension de son unique usine russe

·1 min de lecture

Stellantis a pris une nouvelle décision en lien avec la guerre en Ukraine. Le groupe automobile a annoncé mardi 19 avril la suspension de l'activité de son unique usine russe de Kaluga (sud-ouest de Moscou), en raison des sanctions internationales frappant la Russie et faute de pièces. "Suite au renforcement jour après jour des sanctions croisées et aux difficultés logistiques rencontrées quotidiennement, Stellantis a décidé de suspendre son activité industrielle à Kaluga afin de garantir le respect total de l'ensemble des sanctions croisées et protéger ses employés", affirme le groupe dans un communiqué.

Le groupe automobile avait déjà annoncé début mars l'arrêt de toute importation et exportation à destination ou en provenance de Russie. L'usine, qui fabrique des utilitaires, tournait depuis au ralenti pour le marché local mais la pénurie de pièces l'avait conduite quelques semaines plus tard à envisager la suspension prochaine de toute production.

Les 2.700 salariés du site ont été placés en chômage technique ou en congés jusqu'à début juin, selon le groupe.

Stellantis comptait sur l'usine pour alimenter le marché européen en camionnettes Peugeot, Citroën et Opel. La guerre en Ukraine l'a forcé à transférer ces volumes de production à Hordain, en France, et à Luton, en Angleterre.

La plupart des constructeurs automobiles ont suspendu leur production industrielle en Russie, principalement destinée au marché local.

>> Achetez et vendez vos placements (Bourse, cryptomonnaies, or…) (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Vie : leurs lardons végétaux font illusion face aux vrais
Deliveroo écope de l'amende maximale pour "travail dissimulé"
Tesla, SpaceX… Elon Musk considère qu'il fait de la philanthropie
La Société générale va adopter un nouveau nom une fois sa fusion avec le Crédit du Nord effective
Bourse : le CAC 40 attendu en baisse après Pâques, la Russie à l'offensive en Ukraine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles