La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 633,63
    -68,35 (-1,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 156,50
    -38,42 (-0,92 %)
     
  • Dow Jones

    34 733,83
    -30,99 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1716
    -0,0030 (-0,26 %)
     
  • Gold future

    1 752,50
    +2,70 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    35 799,64
    -1 914,67 (-5,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 042,19
    -60,87 (-5,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,66
    +0,36 (+0,49 %)
     
  • DAX

    15 524,01
    -119,96 (-0,77 %)
     
  • FTSE 100

    7 052,80
    -25,55 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 989,49
    -62,75 (-0,42 %)
     
  • S&P 500

    4 445,42
    -3,56 (-0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3677
    -0,0043 (-0,32 %)
     

Statistique. Un Américain sur 500 est mort du Covid-19

·2 min de lecture

Cette semaine, les États-Unis ont dépassé la barre des 663 000 morts causées par le coronavirus. Comme le souligne le Washington Post, si l’on rapporte ce chiffre à la population de la nation, ceci signifie qu’un Américain sur 500 est mort à cause du Covid-19.

Selon les dernières statistiques en date, les États-Unis comptent actuellement 331,4 millions d’habitants. Depuis le début de la pandémie, le pays a enregistré plus de 663 000 morts à cause du Covid-19. Comme le remarque le Washington Post, si l’on fait une simple division, cela signifie qu’un Américain sur 500 est décédé à cause du coronavirus.

Une statistique effrayante, que le média américain analyse ensuite dans le détail. Si l’on effectue cette division par classe d’âge, on se rend compte ainsi que chez les plus de 85 ans, c’est même une personne sur 35 qui est morte du Covid-19. Pour la tranche d’âge allant de 65 à 84 ans, ce rapport est d’une personne toutes les 150 et – bien plus bas – d’une personne sur 780 pour les 40-64 ans.

À lire aussi: Coronavirus. Aux États-Unis, une quatrième vague de plus en plus meurtrière

Le quotidien se penche ensuite sur une différence qui a souvent été évoquée par la presse américaine et qui apparaît ici dans toute sa force : le taux de mortalité selon la race. Ainsi, on apprend que dans la classe des 40-64 ans, les Amérindiens sont ceux qui ont payé le plus lourd tribut au virus avec 1 mort toutes les 240 personnes, contre seulement 1 mort pour 1 300 personnes en ce qui concerne les Blancs.

Quant aux pourcentages enregistrés chez les Africains-Américains et les Latino-Américains, ils se rapprochent beaucoup plus de ceux des Amérindiens que de ceux des Blancs. La différence de taux de mortalité entre races est d’ailleurs encore plus marquée lorsqu’on analyse la classe d’âge plus basse des 18-39 ans.

À lire aussi:

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles