La bourse ferme dans 6 h 23 min
  • CAC 40

    6 266,89
    -91,85 (-1,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 658,66
    -49,73 (-1,34 %)
     
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,0715
    +0,0018 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 854,90
    +7,10 (+0,38 %)
     
  • BTC-EUR

    27 299,80
    -1 223,22 (-4,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    652,81
    -22,07 (-3,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,84
    -0,45 (-0,41 %)
     
  • DAX

    14 021,76
    -153,64 (-1,08 %)
     
  • FTSE 100

    7 467,26
    -46,18 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    26 748,14
    -253,38 (-0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 112,10
    -357,96 (-1,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2489
    -0,0099 (-0,79 %)
     

Pour les stations de ski, la relance après Covid est réussie

·1 min de lecture
© AFP

Fermer les stations avec le taux d’enneigement actuel aurait de quoi faire déprimer les professionnels de la montagne. Mais hébergeurs, commerçants et exploitants de remontées clôturent la saison sur des niveaux de fréquentation eux aussi inédits. Les journées-skieurs, soit le nombre de forfaits vendus, indicateur clé de la santé économique des domaines, ont flirté avec les sommets. Les stations iséroises caracolent en tête du palmarès national de la fréquentation avec + 20 % de skieurs par rapport à la dernière saison de référence, l’hiver 2018-2019. Les Pyrénées, qui ont vu tomber la neige tôt dans la saison, puis en abondance, affichent un enthousiasmant + 10 %. Seules les Alpes du Sud décrochent à - 7 % et ramènent la moyenne des 250 stations françaises à + 4 %.

La Compagnie des Alpes (CDA), plus gros exploitant au monde avec 10 domaines de haute montagne, dont Tignes, les Arcs, la Plagne ou Flaine, confirme la tendance, avec un chiffre d’affaires en hausse de 11 % pour son semestre hivernal, qui court du 1er octobre à la fin mars. Ses remontées ont généré 392 millions d’euros de chiffre d’affaires, mieux que lors du dernier exercice complet, avant la crise sanitaire.

Pour Domaines skiables de France, l’association qui regroupe l’ensemble des stations françaises, cette saison 2021-2022 « de renaissance » a confirmé que l’activité ski alpin était bien le moteur du tourisme en montagne. « On a vu lors des deux derniers hivers que quand les remontées mécaniques ne tournent ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles